BFM Business

GM va fournir les futurs taxis autonomes de Dubaï

Le prototype de taxi autonome, ou Robotaxi, de General Motors

Le prototype de taxi autonome, ou Robotaxi, de General Motors - GM

La filiale dédiée au véhicule autonome de General Motors, Cruise, a signé un accord avec l'autorité des Transports de Dubaï, principale ville des Emirats arabes unis, pour lui fournir une flotte de robotaxis.

Dubaï veut s'équiper en taxis autonomes, avec l'ambition de constituer une flotte de voitures sans conducteur d'ici à 2030. La principale ville des Émirats arabes unis, qui compte près de 3 millions d'habitants, aurait ainsi fait appel à Cruise, la filiale de General Motors (GM) dédiée au véhicule autonome, indique Automotive News.

4000 robotaxis en 2030

Les premiers exemplaires doivent être livrés à partir de 2023, avec un total de 4000 robotaxis en service à terme. Cruise serait le fournisseur exclusif jusqu'en 2029. Dubaï serait ainsi le premier marché à l'étranger de Cruise, qui doit déployer son service dans un premier temps à San Francisco.

Ces villes seraient ainsi parmi les premières à utiliser des robotaxis sans poste de conduite. Le modèle Origin, dévoilé par GM début 2020, se présente en effet plutôt comme un module, sans volant ni pédale, avec deux banquettes se faisant face et offrant au total six places à bord. Un peu à l'image des prototypes déjà présentés par Toyota ou Volkswagen.

Un marché d'avenir

Cela fait un certain temps que Dubaï évoque la mobilité du futur. Cette vidéo diffusée en 2016 imaginait déjà la réaction des premiers utilisateurs d'un taxi autonome, qui prenait la forme d'une Tesla Model S 100% autonome créée pour l'occasion. Des clients forcément surpris de ne voir personne au volant. "En 2030, 25% des transports de Dubaï seront autonomes", pouvait-on lire à la fin de la vidéo.

GM nourrit de son côté de grandes ambitions dans ce domaine de la voiture autonome, dont le développement reste lié à l'évolution de la réglementation qui n'autorise pas pour le moment ce type de véhicules dans la circulation.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto