BFM Auto

Cette casquette doit empêcher le conducteur de s’endormir au volant

Une casquette qui prévient l'endormissement, c'est le prototype présenté par Ford au Brésil à destination des conducteurs de poids lourds.

Une casquette qui prévient l'endormissement, c'est le prototype présenté par Ford au Brésil à destination des conducteurs de poids lourds. - Ford

Ford a conçu une casquette équipée de capteurs capable de reconnaitre les signes d’endormissement, et de réveiller le conducteur, avant qu’il ne tombe de sommeil au volant.

C’est clairement un épisode de com, à l’occasion des 60 ans de la production de camions Ford au Brésil. Mais l’idée peut être particulièrement intéressante, développé à grande échelle. Ford a mis au point avec une agence de création de Sao Paulo, GTB une "SafeCap", une casquette destinée prévenir l’endormissement au volant.

Elle clignote, sonne, vibre

La casquette est équipée de capteurs qui détectent si le conducteur fait des mouvements de tête marquant l’endormissement. Elle est notamment dotée d’un capteur de vitesse et détecte ainsi la chute brutale de la tête du conducteur en avant ou une inclinaison trop importante sur le côté s’il s’endort. Un logiciel a ainsi été développé pour reconnaitre les mouvements alarmants d’un mouvement normal du conducteur vers le tableau de bord, ou vers le volant.

Si la casquette détecte que le conducteur est prêt de s’endormir, la casquette vibre, fait de la lumière et même du bruit et le réveiller (comme le montre la vidéo ci-dessous). Pour lui permettre de s’arrêter pour une vraie pause.

Depuis sa présentation mi-octobre au Brésil, Ford affirme avoir reçu des centaines de demandes de commercialisation de la casquette, ce qui n’est pour l’instant pas du tout prévu.

"SafeCap est au départ un projet local, qui continue de grandir au fur et à mesure que nous percevons un potentiel global", a ainsi déclaré au magazine Fast Company Oswaldo Ramos, directeur marketing et ventes de Ford au Brésil. "Après avoir achevé nos tests brésiliens, le but est de partager les résultats avec d’autres pays", a-t-il ajouté sans plus de précisions.

Une question cruciale avec l'arrivée des voitures semi-autonomes

Côté voiture particulière, les dispositifs anti-endormissement se multiplient, depuis le haut de gamme tout en arrivant progressivement sur les modèles plus généralistes. Ils prennent souvent en compte la tenue de route du véhicule, relevant les changements brusques de trajectoire.

Certains équipementiers et constructeurs travaillent notamment sur le suivi du conducteur en vue de l’arrivée de la voiture semi-autonome. Le conducteur devra en effet être capable de reprendre le volant en quelques secondes, une opération compliquée s’il dort.

A côté de ses recherches sur la voiture de demain, Ford développe également des projets connexes sur d’autres thématiques. La marque américaine avait ainsi présenté au printemps un berceau qui reproduit les mouvements d’une voiture qui roule. Un haut-parleur diffuse un ronronnement de moteur, alors que des LEDs donnent l’impression au bébé que des lumières de lampadaires défilent. Comme dans son véritable siège bébé en voiture.

Pauline Ducamp