BFM Auto

SVM présente un Nissan Navara... et son moteur GT-R de 811ch

SVM se fait une spécialité de transformer n'importe quelle Nissan en engin monstrueux. Ici, un Navarra et son moteur de 811ch.

SVM se fait une spécialité de transformer n'importe quelle Nissan en engin monstrueux. Ici, un Navarra et son moteur de 811ch. - SVM

Une mise en bouche avec un pick-up Navara pour l'équipe de Severn Valley Motorsport, basée dans la tranquille région du Shropshire, en Angleterre. La prochaine victime est toute désignée: toujours une Nissan, la Pulsar.

Severn Valley Motorsport (SVM) se fait un malin plaisir de greffer des moteurs de GT-R dans des modèles Nissan qui n'avaient rien demandé. On leur doit déjà le Qashqai surpuissant qui pointe à 370km/h. Cette fois-ci, il s'agit d'un pick-up Navara, un modèle qui n'en est encore qu'au stade d'embryon, désolé, il n'est pas encore à vendre. Mais il s'agit tout de même d'une démonstration de force pour SVM.

Ce Navara-R arrive doté d'un gros moteur de 811ch, mais SVM précise que le modèle final aura un moteur qui pourrait dégager une puissance comprise entre 550 (et quelques) chevaux (comme sur la GT-R standard) et 1.500 ch... comme sur la Bugatti Chiron. Une bonne fourchette, donc. SVM se targue de pouvoir implanter un moteur, d'une puissance laissée au choix de l'acheteur, dans le Navara. Mieux, moyennant un "petit" supplément, le préparateur déclare pouvoir implanter au Navara le groupe motopropulseur d'une R35 GT-R, accompagné d'une transmission intégrale et de toute la technologie Nismo. 

Pour SVM, tout est possible. Absolument tout.

Autant le dire tout de suite, cette dernière option ne sera pas à la portée de tout le monde. Comptez 223.000 euros, hors taxes. Mais n'étant encore qu'un concept, ce Navarra-R est modifiable en tout point. Vous désirez une boite manuelle? Une propulsion? "Tout est imaginable", déclare Luke Anthony, patron de SVM. Il déclare même "être ouvert à toutes les idées, même les plus folles."

Y compris faire renaître la Pulsar GTI-R (faisant passer la Plusar actuelle du statut d'auto médiocre à un celui de vraie supercar, avec un moteur de GT-R) et rendre hommage aux bons gros vans "à l'ancienne" avec un remake du Nissan Primastar, on vous laisse deviner avec quel moteur. Visiblement SVM ne refusera aucune demande, si tant est qu'elle soit suivie d'un chèque conséquent. Alors quelle Nissan voudriez-vous voir affublée du gros V6 bi-turbo? Une Micra? A vous de voir...

H.B. avec Top Gear