BFM Business

Reconfinement: les concessions automobiles vont-elles pouvoir rester ouvertes?

Masques, gants, gel, distances de sécurité, des procédures ont été mises en place pour assurer le respect des gestes barrière lors de la réouverture des concessions automobiles le 11 mai 2020.

Masques, gants, gel, distances de sécurité, des procédures ont été mises en place pour assurer le respect des gestes barrière lors de la réouverture des concessions automobiles le 11 mai 2020. - Opel

Trois syndicats du constructeur automobile PSA ont appelé Emmanuel Macron à ne pas fermer les concessions automobiles "pour que les usines ne ferment pas". La décision n'était pas encore tranchée ce jeudi matin.

Avec le reconfinement annoncé ce mercredi, la distribution automobile risque une nouvelle fois d'être perturbée.

Une liste des points de ventes autorisés à préciser

En attendant la conférence de presse de Jean Castex, qui doit donner des précisions sur les conditions de ce nouveau confinement ce soir à 18h30, il n'est pas certain que les concessions et autres revendeurs automobiles puissent rester ouverts.

La liste des points de vente qui peuvent continuer à accepter du public, définie par l'arrêté du 15 mars 2020, ne mentionne pas clairement ces distributeurs. Selon ce texte, peuvent rester ouverts les établissements des secteurs "entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles", "commerce d'équipements automobiles", ou encore "commerce et réparation de motocycles et cycles.

Un réseau essentiel pour soutenir l'industrie

Dans un communiqué, trois syndicats de PSA, qui avaient déjà appelé ce mercredi à ce que "les concessions automobiles restent ouvertes pour que les usines ne ferment pas", ont renouvelé ce message ce jeudi. Dans son discours, Emmanuel Macron a en effet laissé entendre que les usines resteraient bien oeuvertes. Mais la question de la distribution n'était pas encore tranchée ce jeudi matin, a indiqué une porte-parole du CNPA (Conseil National des Professions de l'Automobile).

"Les concessions automobiles font partie intégrantes de la production industrielle d'un groupe comme PSA. L'activité industrielle n'existe que par le mécanisme de vente de nos véhicules. Cette donnée est majeure et doit être clairement prise en compte pour ne pas assister à un effondrement complet du secteur automobile, déjà fortement impacté par le premier confinement", souligne le communiqué commun signé par FO, la CFE-CGC et la CFTC.

"Le protocole sanitaire appliqué au sein du groupe est exemplaire et apporte toutes les garanties pour rassurer les décideurs politiques au plus haut niveau", rappellent ces syndicats.

Deux mois sans activité lors du premier confinement

Lors du premier confinement, toutes les usines françaises de PSA avaient été mises à l'arrêt le 16 mars avant un redémarrage progressif à partir du 4 mai. Les concessions automobiles avaient elles dû attendre le 11 mai pour pouvoir rouvrir.

Une porte-parole de Peugeot nous a précisé que les livraisons à domicile devraient se poursuivre et qu'il sera toujours possible de commander un véhicule depuis "Peugeot Store". Le "click and collect", le fait de récupérer son véhicule en concession, devrait également être proposé, avec un protocole sanitaire renforcé ces derniers mois et une partie "après-vente" qui devrait rester aussi ouverte pour l'entretien et la réparation de véhicules.

Au premier semestre 2020, PSA (qui inclut les marques Peugeot, Citroën, Opel, Vauxhall et DS) a vu son chiffre d'affaire plonger de 34,5%, conservant tout de même un bénéfice net de 595 millions d'euros. Le constructeur français espérait un rebond au deuxième semestre pour l'industrie automobile, durement frappée par la crise du coronavirus.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto