BFM Business

Reconfinement: les candidats pourront passer leur permis de conduire

Il sera possible de passer l'examen du permis de conduire pendant le confinement.

Il sera possible de passer l'examen du permis de conduire pendant le confinement. - AFP

Contrairement au premier confinement, les candidats au permis de conduire pourront passer leurs examens comme prévu, a précisé le Premier ministre Jean Castex.

Les candidats au permis de conduire peuvent souffler. Ils pourront bien passer leur examen pendant les quatre prochaines semaines. Lors de sa conférence de presse ce jeudi pour préciser les contours du confinement, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que certains examens et concours allaient se maintenir ces prochaines semaines, dont l’examen du permis de conduire. Et ce, quel que soit le type de permis.

Les examens pour obtenir son code de la route vont aussi être maintenus. Ce que confirme le décret n°2020-1310 du 29 octobre "prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire", paru ce vendredi au Journal officiel, dans son article 35: "Les établissements mentionnés au livre II du code de la route peuvent accueillir des candidats pour les besoins des épreuves du permis de conduire".

Lors du premier confinement, les examens du permis avaient été suspendus. Entre les 16 mars et 8 juin, environ 250.000 examens du permis n’avaient pas été honorés.

Un flou autour de l'ouverture des auto-écoles

Si les candidats pourront passer leur permis de conduire, un flou subsiste autour de l’ouverture ou non des auto-écoles. "Toutes les auto-écoles restent ouvertes et font leur travail", nous assure ce matin Patrice Bessone, président du CNPA-éducation routière qui représente les écoles de conduite. "Les écoles de conduite restent ouvertes jusqu’à nouvel ordre", écrit le syndicat UNEDIC à ses adhérents.

Le ministère de l’Intérieur se veut lui plus strict. Selon l’un de ses porte-paroles, les auto-écoles doivent rester fermées, même si le passage des examens et donc l’accompagnement des élèves est autorisé.

Pour justifier leur ouverture, les auto-écoles s’appuient sur le décret n°2020-1310 notamment sur l’article 31. "Les établissements recevant du public relevant du type R défini par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation mentionnés aux articles 32 à 35 accueillent du public dans les conditions définies au présent chapitre", précise cet article.

Les professionnels s’appuient également sur l’article 35 du même décret (voir ci-dessus) pour justifier leur ouverture. Si les élèves peuvent passer leur permis, quelques dernières heures de conduite peuvent être nécessaires avant l'examen.

En suivant ces textes, si les écoles de conduite restent ouvertes, les cours de conduite devraient logiquement être maintenus, dans le respect du protocole sanitaire défini lors du déconfinement. "Pour la partie théorique, nous allons privilégier le distanciel, les cours en visio, les outils numériques au sein de notre réseau", nous explique également Frédéric Martinez, directeur des ECF (Ecoles de Conduite Française).

Lors du premier confinement, de nombreux jeunes avaient profité des deux mois et demi pour réviser leur code, afin d'entamer une formation pratique à la sortie du confinement.

Pauline Ducamp
https://twitter.com/PaulineDucamp Pauline Ducamp Cheffe de service BFM Auto