BFM Auto

Quand une vieille voiture encaisse (très) mal le choc avec la version actuelle

Le choc est beaucoup moins bien encaissé par la Corolla de 1998 à gauche que celle de 2015

Le choc est beaucoup moins bien encaissé par la Corolla de 1998 à gauche que celle de 2015 - AA NZ

Une vidéo montre un choc frontal entre une Toyota Corolla de 1998 et une de 2015. Ou comment se rendre compte des progrès réalisés en termes de sécurité en 17 ans.

Entre un véhicule récent et un plus ancien, on s'attend forcément à une différence importante en termes de sécurité. Mais cela devient encore plus parlant lorsque ces deux voitures se percutent l'une contre l'autre.

C'est ce que vient de réaliser l'ANCAP, l'équivalent australien de notre Euro NCAP qui réalise les crash test et évalue le niveau de sécurité des véhicules avant leur commercialisation. L'organisme a réalisé un choc frontal entre deux Toyota Corolla, sauf que l'une date de 1998 et l'autre de 2015.

Des blessures graves dans le modèle de 1998

Le crash a lieu avec les deux véhicules roulant à 64 km/h. La Corolla de 1998 est logiquement la plus touchée avec un choc beaucoup moins bien absorbé que sur le modèle de 2015. Sur cette dernière, l'habitacle reste préservé avec le déclenchement des airbags frontaux et latéraux qui limitent les dégâts pour le conducteur. La version 1998 n'est quand à elle pas équipée d'airbag et les capteurs du mannequin ont ainsi enregistré des blessures graves à la tête, qui percute volant et tableau de bord, mais aussi à la poitrine et aux jambes. 

Une expérience qui permet de réaliser les progrès réalisés au cours des dernières années pour améliorer la sécurité à bord et vis-à-vis des piétons et autres usagers de la route. Elle rappelle celle menée il y a quelques mois entre deux citadines: une Honda Jazz de 2015 et une Rover 100 de 1997. Sauf que ce coup-ci, les deux véhicules ne percutaient pas l'un contre l'autre mais étaient projetés contre une barrière.

Julien Bonnet