BFM Auto

Choisissez le type d’autopartage qui vous convient le mieux

L’autopartage est un système qui permet à un conducteur qui possède un permis, mais pas de véhicule, de se déplacer de façon autonome lorsqu’il en a besoin. Pour cela, deux formules d’autopartage sont à sa disposition.

> Pourquoi choisir l’autopartage?

Vous avez décidé d’aller faire les courses pour un mois? Le problème n’est pas d’aller au centre commercial mais d’en revenir… Car avec 2 sacs de 30 kilos chacun, vous aurez probablement du mal à rentrer chez vous en empruntant les transports en commun. C’est dans ce genre de situations que vous aurez besoin d’avoir un véhicule à votre disposition.

> L’autopartage en libre-service

Laissez donc tomber le métro et dirigez-vous plutôt vers un parking en libre-accès, où vous trouverez un véhicule qui n’attend qu’une chose: vous transporter là où vous le souhaitez. Pour bénéficier de ce service, vous devez dans un premier temps adhérer à une agence spécialisée, puis réserver votre véhicule à la date et l’heure que vous souhaitez.

Une fois ces deux petites contraintes effectuées, vous n’avez plus qu’à prendre possession de "votre" véhicule et aller faire vos courses en toute sérénité. Vous devrez débourser en moyenne une quarantaine d’euros pour souscrire à ce service, puis choisir le forfait qui vous intéresse. Vous pouvez louer un véhicule à l’heure ou au kilométrage. Le prix d’un forfait comprend la location, l’assurance et le carburant.

> L’autopartage entre particuliers

Lorsque vous "empruntez" la voiture d’un particulier, vous bénéficierez de nombreux avantages. Le prix de la location sera généralement moins cher que le prix d’une location classique (vous pouvez compter sur une baisse pouvant atteindre les 40%), tout comme celui de la franchise (jusqu’à 1200 euros dans le meilleur des cas). Vous disposez enfin d’une période de location beaucoup plus souple. Ce qui est bien, c'est que ça fonctionne dans les 2 sens. Si vous possédez un véhicule qui passe une grande partie de son temps à dormir au garage, vous pouvez le mettre à disposition d’un conducteur qui a besoin de se déplacer avec un véhicule plutôt qu’avec ses pieds.

Antoine Lepeu