BFM Auto

Réparation, indemnisation, que faire si votre voiture a été inondée

Alors que de nombreuses inondations ont touché la France ces derniers jours, comment savoir si votre voiture peut encore être utilisée si elle a séjourné dans l’eau?

Après les multiples inondations qui touchent encore aussi bien le Sud-Ouest que l’Est de la France ou la Bretagne, de nombreux propriétaires se retrouvent avec un véhicule qui a pu stationner dans l’eau plusieurs heures. Votre voiture est-elle récupérable?

Evitez de rouler dans l’eau

En cas de montée des eaux, il faut tout d’abord éviter de rouler sur une route inondée. C’est bien entendu dangereux, le véhicule et ses occupants pouvant être emportés par le courant. Ensuite, même dans une dizaine de centimètres d’eau, un véhicule peut être endommagé.

"Des calculateurs moteur ou des calculateurs gérant les airbags sont situés très bas dans le véhicule, s’ils prennent l’eau, cela engendrera des pannes à répétition", nous explique Pascal Brethomè, garagiste-carrossier, vice-président délégué aux métiers au Conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA).

Attention si l'eau est entrée dans l'habitacle 

S’il n’y a pas eu d’eau dans l’habitacle du véhicule, il ne risque rien. En revanche, si la voiture a séjourné dans l’eau, que l’eau est entrée dans l’habitacle, il faut l’évacuer le plus rapidement possible. Bien entendu sans prendre de risque. Evitez cependant de la redémarrer, et prévenez votre garagiste.

"Ouvrez les portières, et faites sécher le véhicule, poursuit Pascal Brethomè. Si la voiture a passé deux heures dans l’eau, mais qu’elle peut sécher rapidement, il sera possible de la réparer".

Tout dépend du temps passé dans l'eau

Si l’eau a noyé le capot, et donc le compartiment moteur, cela s’annonce difficile. En revanche, si elle a séché rapidement, et si elle n’est pas bourrée d’électronique, il est possible de remplacer certaines pièces.

"Il est parfois plus intéressant de réparer une vieille voiture, en reprenant des pièces de réemploi, quelques calculateurs qui ne seront pas très chers, poursuit Pascal Brethomè. En effet, il sera souvent compliqué de trouver une voiture du même âge à un prix équivalent si elle est mise au rebut".

Les voitures les plus anciennes, notamment de collection, ont aussi tout intérêt à être réparées. Tout d’abord, parce que leur valeur intrinsèque couvre le coût des réparations. Comme elles ne regorgent pas d’électronique, ensuite, une réparation même fastidieuse permettra de la remettre en état.

Comment être indemnisé par son assurance

Que la voiture soit réparable ou pas, le passage par la case assurance est indispensable. Les inondations sont couvertes par les garanties "catastrophes naturelles" ou "évènements climatiques", et ce, même si la commune où a eu lieu l’inondation n’est pas déclarée en état de catastrophe naturelle. Première étape de la procédure: il faut déclarer le sinistre auprès de son assureur. La victime dispose de cinq jours pour effectuer cette déclaration, dix jours après la parution au Journal officiel de l’arrêté de catastrophe naturelle. Pascal Brethomè conseille de s’adresser également à son garagiste pour un état des lieux du véhicule. "Lorsque vous appelez votre service assistance, rappelez bien que vous avez le libre choix du réparateur. Et prenez des photos du véhicule lorsqu’il est dans l’eau", poursuit le garagiste.

Deuxième étape: un expert viendra constater les dégâts sur le véhicule. Or, depuis un changement de réglementation en juin 2010, les conditions ont évolué. Auparavant, si la voiture avait séjourné dans l’eau jusqu’au tableau de bord, la voiture était jugée "irrécupérable" (c’est-à-dire que la voiture est délaissée par le propriétaire à son assureur, en vue d’être indemnisée). Elle finissait alors à la casse, et le propriétaire était indemnisé. Mais depuis 2010, si la voiture a eu de l’eau jusqu’au bas de l’assise du siège, elle peut être jugée irrécupérable. Dans ce cas, l’indemnisation est totale, c’est-à-dire que l’assurance verse une somme permettant le rachat d’un véhicule équivalent (même âge, même kilométrage). Vérifiez bien que vous pouvez trouver le même véhicule.

Pauline Ducamp