BFM Auto

Pour ménager votre arrière-train, remplacez vos amortisseurs usés

Des amortisseurs fatigués peuvent très vite devenir le(s) talon(s) d’Achille d’un véhicule. Usés, ils mettront en péril la sécurité des occupants du véhicule et dégraderont nettement le confort de celui-ci. Un contrôle régulier est nécessaire pour détecter une éventuelle défaillance de leur part.

Pourquoi faut-il changer les amortisseurs?

Comme la plupart des pièces de votre véhicule, les amortisseurs sont des éléments soumis à l’usure. Un jour ou l’autre, vous devrez inévitablement les remplacer. Des amortisseurs vieillissants, en plus de rendre votre véhicule moins confortable, entraîneront une détérioration plus rapide de votre système de freinage et de vos pneumatiques. La tenue de route, l’adhérence et le freinage de votre véhicule seront également pénalisés.

Les amortisseurs sont désormais des pièces qui sont vérifiées lors d’un contrôle technique. Si vous souhaitez éviter une contre-visite, assurez-vous qu’ils soient en bon état.

Symptômes d’un amortisseur fatigué

Le problème avec les amortisseurs, c’est qu’ils sont assez bien cachés: les contrôles visuels sont donc difficilement réalisables. Votre garagiste est la personne la plus compétente pour assurer cette vérification. Mais d’autres signes peuvent signaler un problème. Une fuite d’huile au niveau de l’une de vos roues vous indiquera une usure du joint d’étanchéité.

Plus globalement, si vous sentez que votre véhicule perd sa tenue de route, que son freinage est moins efficace ou qu’il dérive (le train arrière donne l’impression de déraper) dans les virages, vous pouvez mettre en cause vos amortisseurs. Enfin, si vous avez l’impression d’être assis sur un "tape-cul" lorsque vous roulez, vous pouvez envisager leur changement.

Pouvez-vous changer vous-même vos amortisseurs?

Oui, vous le pouvez, mais à plusieurs conditions tout de même. Vous devez disposer de quelques compétences en mécanique et avoir beaucoup de temps devant vous (comptez au moins 4 heures pour le changement de deux amortisseurs). Si vous avez le moindre doute, laissez votre garagiste s’en charger. Ne plaisantez pas avec votre sécurité!

Antoine Lepeu