BFM Auto

Comment fonctionne la courroie d'alternateur ? - BMF AUTO

Également appelée courroie d’accessoires, la courroie d'alternateur diffuse l’énergie mécanique produite par le moteur aux différents organes de la voiture.

Utilité

La courroie d’accessoire entraîne plusieurs éléments de votre voiture : le compresseur de la climatisation, la pompe à eau et la pompe de direction assistée hydraulique. Comme son nom l’indique, elle entraîne également l’alternateur, qui lui-même transforme l’énergie mécanique en énergie électrique destinée à recharger la batterie quand le moteur tourne.

Différentes courroies

Il existe différents types de courroies d’accessoires. La courroie trapézoïdale possède, comme son nom l’indique, une section en forme de trapèze. Plus moderne, la courroie dite «poly V» est une courroie striée et est beaucoup plus efficace pour entraîner les systèmes annexes énergivores. Elle est composée de matériaux souples (caoutchouc, fibres). De forme plate, sa partie inférieure est composée de 3 à 6 dents disposées dans le sens longitudinal.

Différents types de tension

Tension par poulie-tendeur manuelle : vous devez ajuster la tension vous-même en réglant le galet tendeur. Si vous n’êtes pas branché mécanique, confiez cette opération à votre garagiste, qui utilisera un tensiomètre (qui mesure, vous l’aurez deviné, la tension) pour ajuster correctement la courroie.

Tension automatique : plus simple et surtout beaucoup plus sûr, la courroie est tendue par le galet tendeur qui, à l’aide d’un ressort interne réglé en usine, ajustera la bonne tension.

Une courroie d’accessoires doit…

résister aux agressions des corps étrangers (poussières, goudron, huile, liquide de frein ou de refroidissement)

être capable de supporter les hautes températures engendrées par la chaleur dégagée par le moteur et par les frottements mécaniques sur les poulies

être flexible pour adopter la forme des enroulements des poulies et galets.

Antoine Lepeu