BFM Auto

La contravention, un seul mot mais plusieurs classes

Une contravention correspond aux infractions les moins graves du code de la route. La liste des infractions qu’un automobiliste peut commettre est (très) longue. Les contraventions sont donc divisées en différentes classes. Cinq, pour être précis.

Contraventions de 1ère classe

Les contraventions de 1ère classe regroupent les infractions les moins graves. Elles sont distribuées au conducteur qui choisit de stationner sans donner d’argent au parcmètre, ou qui stationne du côté gauche d’une voie à double sens.

Contraventions de 2ème classe

Ces infractions sont réservées au conducteur dont le stationnement gêne les autres conducteurs ou à celui qui choisit de "griller" un feu orange ou un péage. L’oubli du clignotant est également sanctionné par une contravention de 2ème classe, tout comme l’impossibilité de présenter son certificat d’assurance.

Contraventions de 3ème classe

Les infractions de 3ème classe sanctionnent les automobilistes possédant un véhicule ayant un dispositif d’éclairage non conforme ou un système de freinage défaillant.

Contraventions de 4ème classe

Accrochez-vous, elles sont nombreuses. Un automobiliste écopera d’une contravention de 4ème classe en cas:

- de conduite avec un téléphone (même avec oreillette) - avec un taux d’alcoolémie compris entre 0,50 et 0,80g/L (0,20g/L pour le titulaire d’un permis probatoire) 

- de circulation en sens interdit - à gauche sur une route à double sens - sans ceinture ou casque

- d’utilisation d’un véhicule n’ayant pas passé le contrôle technique - non assuré - sans plaques d’immatriculation ou sans carte grise - avec des pneus usés

- du non-respect des distances de sécurité, d’un feu tricolore, d’un stop, des priorités, des limitations de vitesse (inférieures à 50km/h)

- ou encore du chevauchement d’une ligne continue, d’un stationnement dangereux ou du refus de céder le passage à un piéton

Contraventions de 5ème classe

Cette dernière catégorie regroupe les contraventions les plus graves. Elles sont réservées au conducteur qui possède un appareil de détection des radars ou un écran perturbant son attention (TV ou tablette), à celui qui réalise la "performance" de faire un excès de vitesse supérieur à 50km/h, ou qui provoque un accident entraînant des blessures involontaires.

Antoine Lepeu