BFM Auto

La transmission à variation continue, un confort de conduite inégalé

Peu répandue sur le marché automobile français, la transmission à variation continue est surtout connue par celles et ceux qui ont déjà conduit une mobylette ou un scooter une fois dans leur vie.

Comment fonctionne ce système?

Il existe plusieurs types de transmissions à variation continue. La plus courante est composée d’une courroie métallique et de deux poulies dont le diamètre d’enroulement varie automatiquement en fonction de la vitesse de rotation du moteur. Ce système permet à votre véhicule de prendre progressivement de la vitesse.

Les avantages d’une transmission à variation continue

Sur le plan de la conduite, cette transmission est la "boîte de vitesses" qui offre le plus grand confort de conduite. Avec ce système, la vitesse évolue de manière progressive. Vous ne ressentirez donc aucun à-coup lors d’un changement de rapport. Elle est particulièrement agréable en ville, où les démarrages/arrêts sont plus que fréquents. Vous réaliserez également des économies de carburant si vous roulez à vitesse stabilisée.

Les inconvénients d’une transmission à variation continue

Le prix de cette technologie reste encore très élevé à l’achat, elle est donc généralement montée sur des véhicules haut de gamme. N’espérez pas la retrouver sur une Renault Twingo ou une Citroën C1!

Si vous avez une conduite plutôt nerveuse, vous n’avez aucun intérêt à acheter un véhicule équipé d’une transmission à variation continue, les grosses accélérations entraînent une (très forte) hausse de la consommation de carburant. Tournez-vous plutôt vers une boîte de vitesses robotisée à double embrayage qui sera beaucoup plus adaptée à votre style de conduite. 

Une transmission à variation continue est conçue pour la conduite douce, pépère. Si vous avez une conduite de type père (ou mère) de famille, elle vous conviendra parfaitement. 

Antoine Lepeu