BFM Auto

Pourquoi il ne faut pas rouler avec de la neige sur son toit

Cette petite Subaru n'a pas vraiment apprécié le choc avec un bloc de glace qui s'était envolé du véhicule circulant devant lui.

Cette petite Subaru n'a pas vraiment apprécié le choc avec un bloc de glace qui s'était envolé du véhicule circulant devant lui. - Capture d'écran YouTube @Triet Nguyen

La caméra d'un conducteur américain a immortalisé le moment où un bloc de glace resté sur le toit du véhicule la précédant se décroche et heurte violemment l'avant de sa voiture.

Si vous quittez une station de ski, pensez-bien à retirer la neige déposée sur le toit de votre voiture. En plus d'alourdir le véhicule, ce manteau d'apparence inoffensive peut en effet cacher une plaque de glace potentiellement dangereuse pour les autres automobilistes.

Choc violent

Aux Etats-Unis, un conducteur en a fait les frais et a publié la vidéo prise par sa caméra embarquée. On peut voir le bloc de glace se décrocher pour venir heurter de plein fouet l'avant de son véhicule. Heureusement l'accident n'a pas fait de blessé, mais vu les dégâts sur la calandre de la voiture, on n'ose imaginer les conséquences en cas de choc avec le pare-brise par exemple.

Comme le rappelle le site Popular Mechanics, qui a repris cette vidéo, en 1999, une jeune femme avait perdu la vie après avoir justement reçu de la glace provenant d'un camion à travers son pare-brise. Depuis, le New Hampshire, où avait eu lieu l'accident, et d'autres Etats américains, ont fait passé une loi qui autorise la police à arrêter un véhicule circulant avec de la neige sur le toit, avec une amende pouvant atteindre 1000 dollars. 

Verbalisable aussi en France

A noter que c'est également le cas en France. En 2015, la gendarmerie des Alpes de Haute-Provence avait précisé que les conducteurs circulant avec de la neige sur le toit peuvent être verbalisés pour "chargement mal arrimé", avec, à la clé, une amende de 450 euros.

Julien Bonnet