BFM Business

Pneus hiver: obligatoires en France en 2021, quelques conseils avant d'y passer

Ce marquage M+S (pour "Mud", boue, et "Snow" neige) permet d'identifer un pneu hiver ou quatre saisons.

Ce marquage M+S (pour "Mud", boue, et "Snow" neige) permet d'identifer un pneu hiver ou quatre saisons. - allopneus.com

Alors que "la loi Montagne II" entrera en application fin 2021, avec une obligation pour circuler dans certaines communes de 48 départements français de chausser des pneus hiver, voici quelques conseils pour s'y retrouver.

Comme chez certains de nos voisins européens, le pneu hiver sera bientôt obligatoire dans 48 départements à partir de 1er novembre 2021. Voici ce qu'il faut savoir sur cette mesure et si vous décidez de vous équiper.

Qu'est-ce qu'un pneu hiver?

Le pneu hiver a une bande de roulement avec des rainures beaucoup plus larges et profondes, combiné à un réseau dense de canaux, une disposition qui va permettre une évacuation beaucoup plus rapide de l'eau et de la neige fondue. Et avec une forte lamellisation qui améliore la traction et le freinage et des performances meilleures sous les 7 degrés Celsius", résume Coralie Masselot, directrice marketing d'allopneus.com.

Elle rappelle que la plupart des accidents l'hiver ont lieu sur chaussées sèches ou humides, et seulement un sur 10 sur chaussées enneigées ou verglacées, d'où l'intérêt de s'équiper même si on ne rencontre pas ces deux derniers cas de figure.

Pour la petite histoire, c'est Nokian Tyres qui a inventé le pneu hiver en 1934, dans un premier temps destiné aux poids lourds et, en 1936, avec le premier pneu hiver "tourisme" du monde. Et dans les années 60, nous sommes aussi à l'origine du pneu hiver clouté", détaille Michel Poirier, directeur commercial et marketing du fabricant de pneus Nokian Tyres.

Une longue histoire liée bien sûr aux origines finlandaises de Nokian Tyres et qui lui permet aujourd'hui, de proposer deux types de pneumatiques hiver, même si un seul est proposé en France.

Dans notre classification, nous avons un pneu hiver typé Europe centrale (qui comprend la France) et un adapté aux pays nordiques dit "extrême", clouté ou non, mais qu'on utilise uniquement en Russie ou en Scandinavie", poursuit Michel Poirier.

Comment reconnaître un pneu hiver?

Le pneu hiver dispose d'un symbole dit "3PMSF" pour "3 Peak Mountain Snow Flake", avec simplement un symbole trois pics montagneux et un flocon, d'où cet acronyme. Ce logo certifie que le pneu est approuvé par un test normé qui garantit ses performances en conditions hivernales", explique Coralie Masselot, qui évoque aussi un autre marquage générique M+S ("Mud & Snow") "qui n’est pas associé à un test de performance obligatoire et ne garantit pas les capacités réelles des pneus en utilisation hivernale".

Certains pneus quatre saisons de dernière génération, notamment de manufacturiers premium, disposent du logo 3PMSF. Sur un enneigement important ou du verglas, l’utilisation de pneus hiver reste toutefois fortement recommandée. Les pneus portant uniquement le marquage "M+S" feront l’objet d’une tolérance jusqu’en 2024, et dans certains cas, les autorités se réservent le droit d’exiger des chaines en plus des pneus hiver via les panneaux routiers.

A partir du 1er novembre 2024, seuls les pneus qui porteront le marquage 3PMSF et M+S seront autorisés", souligne Coralie Masselot.

Quand changer?

On recommande d'adopter ces pneumatiques entre septembre-octobre et mars, dès que les conditions peuvent devenir difficiles. On peut garder en tête les dates limites qui correspondent aux changements d'heure", conseille Michel Poirier de Nokian Tyres.

Il peut aussi être intéressant d'anticiper, suggère Coralie Masselot:

Dès qu'il se met à neiger, la demande en pneus hiver explose logiquement. Sur le montage, il y a moins de disponibilités et il peut donc être intéressant de ne pas attendre le départ aux sports d'hiver ou l'arrivée de la neige."

Pourquoi parle-t-on aussi de "pneu neige"?

On peut également trouver la dénomination "pneu neige" mais pour Coralie Masselot d'Allopneus.com elle n'est plus vraiment utilisée:

L'appellation pneu hiver reste plus claire car les utilisateurs vont comprendre plus facilement qu'elle ne s'applique pas que dans les conditions de neige mais plus globalement dès que les températures basses, sur tous types de chaussées, enneigées, verglacées, humides ou sèches."

"Le vocabulaire a changé ces dernières années pour privilégier l'appellation de pneu hiver", confirme Michel Poirier.

Un pneu quatre saisons, la solution idéale?

Le même pneu toute l'année, cela peut sembler être la solution idéale.

Il y a une vraie demande du consommateur qui a été initiée par Michelin quand ils ont commercialisé leur "Cross Climate" il y a 5-6 ans. Même si, pour la précision, c'est Goodyear qui est à l'origine du concept avec son pneu "Vector" dans les années 80", rappelle Michel Poirier.

Et en quelques années, ce pneu quatre saisons s'est clairement imposé chez les consommateurs:

Nous avions réalisé une étude dans plusieurs pays d'Europe dont la France pour connaître les attentes des automobilistes sur leurs pneumatiques, et en particulier du pneu hiver. Le consommateur aujourd'hui, il n'a plus envie de s'embêter, il veut un pneumatique qui fasse tout. Chez Nokian, c'est ce qui a orienté notre développement d'un pneu quatre saisons parti d'une feuille blanche (le "SeasonProof" lancé en septembre 2020), alors que Michelin était par exemple parti d'un pneu été pour concevoir son pneu toutes-saisons, et Nokian jusqu'ici ou Continental d'un pneu hiver. Concrètement, cela se traduit par une carcasse propre aux toutes-saisons et un mélange de gommes et un profil inédits."

Si un pneu hiver sera toujours meilleur qu'un pneu quatre saisons en hiver, le résultat à attendre serait donc bien meilleur qu'auparavant:

On est obligé de faire un grand-écart en termes de performances, se rapprocher au maximum du pneu été et du pneu hiver et nous arrivons aujourd'hui à un résultat satisfaisant. On peut retenir qu'un pneu toutes-saisons sera toujours bien meilleur en hiver qu'un pneu été, et bien meilleur qu'un pneu hiver utilisé l'été".

En résumé, il faut surtout prendre en compte ses habitudes d'automobilistes, conseille Coralie Masselot:

Quand on rencontre des épisodes neigeux vraiment ponctuels, on peut rester sur des pneus quatre saisons. Sinon, sur des zones avec de la neige régulièrement ou des conditions climatiques plus rudes, il faut faire la permutation été-hiver. En général, les gens qui habitent dans ces zones blanches ont déjà l'habitude.

Obligation ou recommandation?

La loi "Montagne II" a bien été votée mais les préfets des 48 département concernés doivent désormais désigner les communes pour lesquelles cette obligation sera effective. Pour Michel Poirier de Nokian Tyres, il faut toutefois avoir en tête qu'il sera potentiellement difficile d'anticiper ses futurs trajets.

L'équipement en pneus adéquats sera ainsi fortement recommandé si vous circulez régulièrement dans les départements concernés et même si votre lieu de résidence ou de travail par exemple n'est pas directement concernés:

Si on prend l'exemple des Alpes Maritimes ou de l'Isère, avec des villes importantes comme Nice et Grenoble qui sont à proximité de stations de ski, cela me semble impensable d'imaginer rester en pneus été toute l'année. Si, entre novembre et mars, on vous propose de manière improvisée un dîner à Auron (station de ski du domaine du Mercantour), vous n'allez pas sortir une carte pour découvrir au dernier moment que les pneus hiver sont obligatoires ou que vous passez pas d'autres communes concernées".

De quoi potentiellement mettre fin aux déboires vécus par de nombreux automobilistes piégés par manque d'équipements, poursuit Michel Poirier:

Avant cette loi, si vous prenez la route des sports d'hiver en France, vous constaterez que les trois quarts des voitures sont en pneumatiques été, et la moitié d'entre eux avec des gommes particulièrement usées. Comment font les gens pour mettre en danger pour mettre leur famille en danger comme ça: demain, il y a quelques flocons qui tombent, les trois quarts des voitures ne descendent plus, c'est dramatique. En 2017, on a eu 30 kilomètres de bouchons entre Albertville et les pistes de ski et les personnes sont restées deux jours dans les voitures. On est vraiment sur une nécessité de besoin public avec cette loi."

Sur deux ou quatre roues?

La question revient régulièrement. La loi n'impose le port de pneus compatibles hiver que sur les deux roues motrices mais il reste recommandé d'équiper ses quatre pneus.

On préconise de changer les quatre pneus, notamment pour des questions de stabilité du véhicule", précise Coralie Masselot.

Les chaînes en alternative, une bonne idée?

La loi "Montagne II" prévoit que la pose de "dispositifs antidérapants amovibles", chaînes par exemple, sera également compatible avec la future obligation. Mais cela ne représente pas vraiment une alternative aux pneus hiver pour Coralie Masselot:

Il faut avoir en tête que la pose de chaînes sur le bas-côté d'une route enneigée peut être une épreuve assez difficile. De quoi, si vous l'avez déjà vécue, envisager plutôt de passer aux pneus hiver!"
Cela reste une solution ponctuelle pour réagir à l'instant-T à des conditions difficiles, c'est assez compliqué et contraignant", réagit de son côté Michel Poirier.

Quel budget?

Difficile de fixer un budget conseillé, tant celui-ci va varier selon la marque et donc la qualité du pneu, comme le rappelle Michel Poirier:

Le pneu quatre saisons est 5-6% plus cher que le pneu été, et à des prix comparables au pneu hiver. Sincèrement, il n'y a donc pas vraiment d'argument prix en faveur du pneu quatre saisons, sachant que vous usez deux fois plus vite un pneu que vous utiliserez toute l'année. Mais vous éviterez surtout les opérations de démonte-remonte et équilibrage, opération il faut compter entre 40 et 50 euros. Si le professionnel stocke vos roues avec le pneumatique, facturé entre 50 et 75 euros, il ne vous facture pas en général cette opération.

Un stockage des pneus qui s'accompagne aussi de services spécifiques:

Des pneumaticiens comme Euromaster ou Vianor proposent ce service de stockage et peuvent même vous envoyer un message chaque saison pour vous rappeler qu'ils sont prêts à changer vos pneus", poursuit Michel Poirier.

Autre possibilité à avoir en tête, l'installation à domicile que propose par exemple allopneus.com pour les commandes réalisées sur son site.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto