BFM Business

Pénurie de semiconducteurs: Renault prévoit une perte de production de 500.000 véhicules en 2021

Le constructeur au losange maintient néanmoins ses objectifs financiers pour 2021.

La pénurie de composants électroniques qui pèse sur la production automobile aura des conséquences lourdes pour Renault.

Ce vendredi, à l'occasion de la publication de ses résultats trimestriels, le constructeur au losange annonce prévoir une perte de production de 500.000 véhicules cette année.

A date, le manque à gagner est déjà de 390.000 véhicules dont 170.000 au 3e trimestre. Pour autant, Renault a maintenu ses objectifs 2021 de redressement de la marge et du cash flow, ses baisses de coûts et ses hausses de prix devant pouvoir l'aider à compenser l'impact bien plus lourd que prévu de la pénurie de puces.

Chiffre d'affaires en baisse de 13%

Renault a vendu 599.027 véhicules au troisième trimestre 2021, soit une baisse de 22,3% par rapport à un troisième trimestre 2020 qui avait marqué la reprise de l'industrie automobile après la paralysie des premiers mois du Covid.

La baisse du chiffre d'affaires, limitée à -13,4%, "confirme l'impact positif de la politique commerciale du Groupe orientée vers une meilleure valorisation des ventes", selon Renault.

"Les actions entreprises pour poursuivre la baisse des coûts et optimiser la valorisation de notre production nous permettent de confirmer notre guidance pour l'année en dépit de la détérioration de la disponibilité des composants au troisième trimestre et d'une visibilité réduite pour le quatrième trimestre", a déclaré la directrice financière du groupe, Clotilde Delbos.

OC avec AFP