BFM Auto

Paris Taxis, l'appli pour héler le taxi de son choix avec son smartphone

Paris Taxis permet de commander le taxi de son choix en circulation ou en station et d’appeler directement une borne d’appel téléphonique

Paris Taxis permet de commander le taxi de son choix en circulation ou en station et d’appeler directement une borne d’appel téléphonique - AFP

Paris Taxis est une application gratuite développée par la Ville de Paris pour visualiser les taxis disponibles à proximité et de choisir le sien, qu’il soit en circulation ou en station.

A Paris, ils est désormais possible de héler un taxi sans siffler ou lever la main. Il suffit simplement d'avoir un smartphone iOS ou Android. La municipalité vient de lancer Paris Taxis, une application destinée à appeler un taxi en station, mais aussi désormais en circulation. Sur une carte de Paris, elle géolocalise les stations et les taxis pour héler celui qui vous convient le mieux. Les clients peuvent aussi appeler une borne d'appel téléphonique pour réserver dans la station de leur choix.

Paris Taxis
Paris Taxis © Capture Paris Taxis

Sur une carte comme celle présenté ci-dessus, on peut voir les stations les plus proches, mais aussi les véhicules en maraudage. D'un simple clic sur l'icone d'une voiture, le client peut connaitre la marque du véhicule et ses caractéristiques. 

Pour choisir un véhicule spécifique, un système de filtrage affiche les véhicules selon différents critères (véhicules peu polluants, rampe pour fauteuil roulant, terminal de paiement électronique). En fin de course, Paris Taxis ne permet pas de payer. Par contre, le client peut attribuer une note au chauffeur.

Paris Taxis
Paris Taxis © Capture appli taxis

Tous les taxis parisiens ne sont cependant pas visibles sur Paris Taxis. Pour y figurer, ils doivent être inscrits sur la plateforme nationale "Le.Taxi". Lancée en réponse aux applis de VTC, ce service permet aux chauffeurs de se lancer dans la maraude électronique, et aux clients de commander le taxi le plus proche, sans frais d’approche.

Pascal Samama