BFM Business

Nouveaux noms des carburants: notre guide pour s'y retrouver

Une nouvelle norme européenne harmonise le nom des carburants. Une combinaison lettre-chiffre-symbole s'ajoutera à l'affichage existant, sans le remplacer. Retour sur ce qui vous attend à la pompe à partir de ce vendredi 12 octobre.

"Ce n'est pas un changement de nom des carburants mais simplement l'ajout d'autocollants!" Alors que la nouvelle norme européenne qui vise à harmoniser la dénomination des différents combustibles entre en application ce vendredi 12 octobre, Francis Pousse tient à clarifier les choses. Le président national des distributeurs de carburants au Conseil national des professions de l'automobile (CNPA) a en effet reçu de nombreuses demandes d'explications suite à cette annonce qui a entraîné une certaine confusion. Mode d'emploi pour s'y retrouver à la pompe.

Comment s'y retrouver?

A partir de ce 12 octobre, les stations-service doivent en effet afficher une combinaison lettre-chiffre-symbole pour chaque carburant.

>Pour l'essence, la nouvelle dénomination harmonisée sera identifiable facilement avec un cercle entourant un E, associé à un chiffre reflétant la teneur en biocarburant: 5% pour l'E5 (les sans-plomb 95 et 98 de base), 10% pour l'E10 (le sans-plomb 95 E10) et 85% pour l'E85 (ou super-éthanol).

>Le diesel se reconnaîtra de son côté avec une forme carrée. A l'intérieur, un B associé au chiffre affichant là aussi la teneur en biocarburant. Le sigle XTL désigne de son côté le diesel synthétique, non-dérivé du pétrole brut.

>Les carburants gazeux seront désignés par un diamant, avec un "H2" pour l'hydrogène, CNG pour le gaz naturel comprimé, LPG pour le gaz de pétrole liquéfié (le fameux GPL) et LNG pour le gaz naturel liquéfié.

L'affichage habituel conservé

"Dans les faits, il n'y aura que deux étiquettes supplémentaires de très petite taille pour chaque carburant: une de 4x12 cm sur le distributeur et une de 1,5 cm de large sur le pistolet. Rien ne changera sur le grand totem d'affichage des prix, visible à l'approche d'une station, ou sur l'affichage déjà existant sur les pompes", détaille Francis Pousse.

Les marques de carburants premium des distributeurs comme l'Excellium Diesel chez Total ou le Supreme+ Gazole chez Esso resteront ainsi bien visibles. En dehors du prix plus élevé, il serait en effet impossible de le distinguer du gazole standard, établi sous la dénomination B7.

Il en va de même pour les sans-plomb 95 et 98 de base: ils porteront la même étiquette E5, mais conservent des propriétés différentes. Le chiffre 95 ou 98 correspond en effet à l'indice d'octane.

Surtout utile à l'étranger

Le nouveau système d'affichage sera donc plutôt utile lors d'un déplacement à l'étranger: même si la dénomination commerciale ou en langue étrangère du carburant pourra toujours vous surprendre, les étiquettes simplifiées vous permettront d'être certain de ne pas vous tromper. 

La nouvelle norme doit s'appliquer dans l'ensemble de l'Union européenne et dans des pays proches (Islande, Norvège, Servie, Suisse et Turquie par exemple). Les nouvelles appellations doivent également figurer sur les trappes à carburant de tous les véhicules neufs commercialisés en Europe à partir de ce vendredi 12 octobre. De quoi réduire encore plus à l'avenir le risque d'erreur pour le consommateur.
Julien Bonnet