BFM Auto

Renault Twingo ZE, la Twingo en version électrique

Le constructeur français Renault dévoile ce lundi la version électrique de sa mini citadine Twingo. La Twingo ZE dispose de 180 kilomètres d’autonomie.

Aujourd'hui commercialisée uniquement en version essence, la Twingo passe à l’électrique. Renault dévoile ce lundi la Twingo ZE, déclinaison zéro émission de sa citadine, avant de la présenter au public au salon automobile de Genève (Suisse) du 3 au 15 mars.

Même look que l'actuelle Twingo

Hormis l’absence de pot d’échappement, la présence d’une prise de recharge et d’un badge ZE, cette Twingo électrique ne dispose pas d’un look différent de l’actuelle Twingo, lancée en 2014.

Renault a en effet conservé la plateforme de base de la citadine. Cette dernière avait été conçue dès l'origine pour accueillir une motorisation électrique, explique Renault. De fait elle en accueillait déjà une, sur la Smart électrique depuis 2018. Les deux petites voitures partagent en effet la même base technique.

Une autonomie pour les petits trajets du quotidien

Sous le capot, Renault a décliné le moteur électrique de la nouvelle Zoé. La Twingo disposera ainsi d’une puissance équivalente à 82 chevaux, avec une vitesse maximum de 135km/h. La Twingo ZE se positionne comme une voiture urbaine, avec une autonomie de 180 kilomètres (215 en mode éco). Renault assume cette "petite" autonomie: les propriétaires européens de Twingo ne parcourent en moyenne que 30 kilomètres par jour.

"Avec une Twingo électrique, ils peuvent rouler du lundi au vendredi sans recharger", nous explique Frédéric Clermont, directeur marketing de la gamme A/B chez Renault.

Côté recharge, la Twingo peut récupérer 80 kilomètres en une demie-heure seulement. Si certains veulent en faire leur première voiture pour faire d’éventuels longs trajets, la citadine sera toujours commercialisée en version thermique.

"C’était une évidence d’électrifier la Twingo pour en faire la parfaite citadine. La Twingo a toujours été une voiture très fun, très tonique, avec un rayon de braquage record. Avec ce moteur électrique, elle peut atteindre jusqu’à 250 kilomètres en mode WLTP City, poursuit Frédéric Clermont. Nous jouons la complémentarité avec une Zoé plus polyvalente, avec une autonomie supérieure et un prix aussi supérieur".

Quel prix face à la citadine électrique de Dacia?

Renault ne commercialisera la Twingo ZE qu’en fin d’année, et reste discret sur son prix. Il sera "compétitif", promet Frédéric Clermont, car le but est ici de "démocratiser l’électrique au plus grand nombre".

La Twingo reste le leader incontesté sur le segment A en France, ce segment des micro-citadines. L’arrivée d’une version électrique face à la Fiat 500, seulement disponible en hybride pour le moment avant l’arrivée prochaine d’une version électrique, ou à des modèles plus onéreux, comme la Honda e, peut lui permettre de conserver son leadership. Le prix est en effet le premier critère d'achat sur ce segment A. 

Sa meilleure concurrente viendra peut-être de l’intérieur. Dacia présentera aussi au salon automobile de Genève sa citadine électrique. Et il est ici presque assuré que son prix sera très compétitif.

Chloé Baïze et Pauline Ducamp