BFM Business

La Dodge Challenger en mode 4X4

C'était prévu, la Challenger dispose désormais d'une version quatre roues motrices. Ca tombe bien, c'est l'hiver et bientôt Noël.

C'était prévu, la Challenger dispose désormais d'une version quatre roues motrices. Ca tombe bien, c'est l'hiver et bientôt Noël. - Top Gear France - BBC

Une muscle-car avec quatre roues motrices? Une hérésie! Pas pour Dodge. Le constructeur américain propose désormais la transmission intégrale sur la grande rivale de la Ford Mustang, la Challenger.

Ce n’est certainement pas la première fois que la Challenger affronte la neige. Mais cette fois, elle le fait à armes égales avec un Nissan X-Trail ou un Jeep Grand Cherokee. La muscle-car de Dodge dispose désormais d'une version avec une transmission intégrale. Voici la Challenger GT.

Dodge a choisi de nommer sa Challenger avec transmission intégrale  'Challenger GT'.
Dodge a choisi de nommer sa Challenger avec transmission intégrale 'Challenger GT'. © Top Gear - BBC

Sur le papier, muscle-car et quatre roues motrices ne sont bien sûr pas incompatibles, mais cette combinaison est peu fréquente. Par essence, la muscle-car (et la Challenger en particulier) est en effet conçue pour manger de la poussière, pour faire des donuts et jouer les voitures de méchantes. L’esprit n’est pas vraiment aux quatre roues motrices, même si le terrain de jeu s’y prête parfois.

Comme la Charger

Au SEMA Show, Dodge avait préparé le terrain en dévoilant un concept quatre roues motrices de la Challenger, équipée du moteur V8 HEMI 5.7.
Au SEMA Show, Dodge avait préparé le terrain en dévoilant un concept quatre roues motrices de la Challenger, équipée du moteur V8 HEMI 5.7. © Top Gear - BBC

Mais l’histoire de la marque Dodge a mené la Challenger à cette transmission intégrale. Tout d’abord, la Charger, grande sœur de la Challenger la propose déjà, sur les versions destinées aux forces de l’ordre, mais aussi sur deux déclinaisons de série: les Charger SE et SXT sont aussi disponibles avec quatre roues motrices, combinées au moteur V6 Pentastar 3,6 litres. L'année dernière, au SEMA Show, le grand rendez-vous du tuning et de la préparation de Los Angeles (Etats-Unis), Dodge avait aussi présenté une version quatre roues motrices de la Challenger, équipée du moteur V8 HEMI 5.7 de 450 chevaux et bâtie sur la transmission intégrale de la Charger Police.

Depuis 2009, la Challenger est entrée dans la galaxie Fiat-Chrysler. Le groupe americano-européen a bien entendu une culture américaine de la transmission intégrale avec la marque Jeep (s'il ne l'a pas inventée), Mais aussi côté européen, avec la concurrence des modèles allemands que connaissent bien les dirigeants d'Alfa Romeo ou de Maserati. Selon des indiscrétions du site spécialisé Automotive News, la future génération de Charger/Challenger pourrait partager la plateforme Giorgio, développée pour l’Alfa Romeo Giulia, le SUV Stelvio, et "européaniser" le comportement routier des muscle-cars. La transmission intégrale participe de ce mouvement.

La Challenger GT arrivera l'année prochaine avec un moteur V6 3,6 litres de 305 chevaux sous le capot. C'est donc une petite muscle-car: Ford abandonne le V6 sur la Mustang aux Etats-Unis, pour ne conserver que le quatre-cylindres EcoBoost et le fameux V8 5 litres sur la GT.

Pauline Ducamp avec Top Gear