BFM Auto

Face à Tesla, BMW prépare une berline électrique

Harald Krueger, le PDG du groupe BMW, devant le concept de berline électrique qui sera présentée la semaine prochaine à Francfort.

Harald Krueger, le PDG du groupe BMW, devant le concept de berline électrique qui sera présentée la semaine prochaine à Francfort. - BMW

Le constructeur bavarois veut conserver son avance dans la mobilité électrique premium. Il dévoilera la semaine prochaine une berline 100% électrique et prévoit, d’ici 2025, 25 modèles électrifiés.

Une berline est un classique chez BMW, mais à la place des moteurs six-cylindres, la marque allemande mise plus que jamais sur l’électrification. Ce jeudi, le constructeur allemand a annoncé qu’il dévoilera la semaine prochaine au salon automobile de Francfort une berline quatre portes 100% électrique.

Une BMW i5?

Il y a quelques mois, l’idée d’une Série 3 électrique avait été évoquée, pour concurrencer notamment la Tesla Model 3, dont les livraisons ont débuté fin juillet. Cette berline électrique sera peut-être plutôt l’équivalent d’une Série 5. Elle s’intercalera dans la gamme "i" (les modèles hybrides et électriques de BMW) entre la compacte i3 et la sportive i8.

"Une i5?" Selon nos collègues de Top Gear UK, l’idée a fait sourire les dirigeants de BMW. Mais plus que de la dernière Série 5, le design de la berline pourrait fortement s’inspirer du concept futuriste Vision Next 100, dévoilé l’an dernier pour le centenaire de BMW.

700 kilomètres d'autonomie

Si en termes de finition, nous faisons pleinement confiance à BMW pour surpasser Tesla, la marque allemande compte bien aussi rappeler au constructeur californien qu’il peut aussi être leader sur la mécanique électrique. BMW promet en effet une autonomie de 700 kilomètres en conditions réelles de conduite pour ses futurs modèles électriques. A côté de cette i5, BMW compte en effet "proposer 25 véhicules électrifiés d’ici 2025, dont 12 modèles 100% électriques", a expliqué Harald Krueger, le directeur général de BMW.

A côté de la i5, BMW commercialisera en 2018 la version roadster de la i8, la Mini électrique en 2019 et le X3 électrique en 2020. De plus, le groupe allemand prévoit de doter chaque segment de modèles d’une déclinaison hybride rechargeable. Ces dernières offriront 100 kilomètres d’autonomie électrique, plus du double de ce que propose actuellement la concurrence.

De Smart à Renault en passant par Jaguar Land Rover

Le salon de Francfort sera clairement placé sous le signe de l’électrique, la semaine prochaine, avec en arrière fond les conséquences toujours vives du dieselgate. Mercedes dévoilera ainsi un concept de Smart électrique, et de nouveaux modèles de sa gamme dédiée EQ. Volkswagen mettra également l’accent sur l’électrique, avec les concepts de Combi et de compacte zéro émission. Renault ou Jaguar Land Rover mettront également l’accent sur la mobilité verte.

Pauline Ducamp, avec Top Gear