BFM Business

Nouveau volant, écran à l'arrière... Tesla renouvelle l'habitacle des Model S et Model X

Tesla vient de dévoiler les nouveautés sur ses modèles les plus anciens, les Model S et Model X, avec des livraisons à partir de septembre 2021 en Europe. Les changements, anodins à l'extérieur, sont en revanche bien plus poussés à l'intérieur.

A l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, Tesla vient de dévoiler les premières photos des nouveautés introduites sur sa grande berline, la Model S, et son SUV, le Model X.

Les livraisons sont prévues à partir de septembre en France, un peu plus tôt dans l'année aux Etats-Unis, où elles sont attendues pour le mois de mars pour la plupart des versions proposées.

A l'extérieur, la Tesla Model S évolue peu dans son design.
A l'extérieur, la Tesla Model S évolue peu dans son design. © Tesla

On passera rapidement sur l'extérieur, qui évolue par fines touches, avec notamment le passage des détails en chrome au noir mat, comme ce fut le cas récemment pour la Model 3.

Des versions haute performance baptisées "Plaid"

Au passage, Tesla confirme aussi le lancement à venir d'une version très performante, la "Plaid" (à partir de 119.990 euros en France, Model S et Model X), et d'une version encore plus extrême la "Plaid +" (139.990 euros, uniquement sur la Model S). Ces deux versions disposeront notamment d'une nouvelle architecture avec trois moteurs électriques. De quoi permettre à Tesla de proposer "la première voiture de série à passer sous les deux secondes aux 0 à 60 miles par heure", a avancé Elon Musk sur Twitter (l'équivalent américain de notre 0 à 100km/h).

Tesla proposera toujours des versions avec deux moteurs: la Model S "Grande autonomie" démarre à 89.990 euros, et le Model X avec la même appelation, pour 10.000 euros de plus.

C'est la principale évolution sur la berline de Tesla depuis son lancement en 2012.
C'est la principale évolution sur la berline de Tesla depuis son lancement en 2012. © Tesla

Nouveau volant, écran horizontal

Mais le principal changement se retrouve à l'intérieur. Tesla avait en effet très peu fait évoluer celui de la Model S, lancée en 2012, qu'on retrouvait quasi à l'identique dans le Model X, apparu en 2015.

Deux changements particulièrement notables: tout d'abord l'écran de 17 pouces qui passe en position horizontale (comme sur la Model 3) et "ajustable sur un axe gauche-droite". Mais aussi un volant très futuriste, comme coupé en deux, et qui rappelle un peu celui prévu pour le futur Roadster. Les Model S et Model X conservent leur écran des compteurs, dont ne dispose pas la Model 3 avec un écran central unique.

Tesla passe l'écran de ses Model S et Model X en position verticale.
Tesla passe l'écran de ses Model S et Model X en position verticale. © Tesla

En observant l'intérieur avant ces changements (photo ci-dessous), l'évolution de la planche de bord saute aux yeux.

L'intérieur de la Model S n'avait que peu évolué depuis 2012.
L'intérieur de la Model S n'avait que peu évolué depuis 2012. © Tesla

Un écran à l'arrière

Les Model S et Model X reçoivent également un troisième écran, à l'arrière. Sa position assez basse peut surprendre et il n'est pas présenté comme amovible. C'est aussi l'occasion pour Tesla de mettre en avant la compatibilité avec des manettes de jeu sans fil, et donc de pouvoir jouer depuis n'importe quel siège avant ou arrière dans l'habitacle.

Les Model S et Model X seront désormais équipées d'un petit écran à l'arrière.
Les Model S et Model X seront désormais équipées d'un petit écran à l'arrière. © Tesla

Le visuel ci-dessus est aussi un bon moyen de glisser sur l'écran principal un aperçu d'un prochain jeu vidéo disponible sur les Tesla, "The Witcher 3: Wild Hunt", grand succès de ces dernières années du studio polonais CD Projekt.

Tesla met en effet en avant des "jeux vidéo de qualité comparable aux consoles de jeux les plus récentes". De quoi en faire une alternative à la PS5 et aux Xbox Series en rupture de stock?

Sur Twitter, Elon Musk a d'ailleurs précisé que les nouveaux modèles pourront "jouer à Cyberpunk", un autre jeu du studio polonais à l'origine de The Witcher et qui a connu un lancement catastrophique en fin d'année dernière.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto