BFM Auto

Munich, berceau de BMW, veut faire la chasse aux voitures diesel

La circulation devant le siège de BMW, à Munich.

La circulation devant le siège de BMW, à Munich. - Christof Stache - AFP

La ville allemande a beau abriter l'un des trois grands constructeurs allemands, la capitale de la Bavière réfléchit à interdire la circulation des véhicules diesel sur son territoire.

Munich est-elle en train de faire une croix sur l'automobile? La capitale de la Bavière, berceau du constructeur premium BMW, réfléchirait à interdire les voitures diesel. "J'aimerais ne pas avoir à prendre de telles interdictions, mais je ne vois pas comment nous pourrons faire autrement à l’avenir", a confié le maire de la ville Dieter Reiter au quotidien SuddeutscheZeitung. Avant de commenter les niveaux d’émissions de dioxyde d’azote (Nox) au coeur de Munich, des seuils qui dépassent régulièrement les seuils européens: "Ces résultats sont choquants".

Selon le magazine Wirtschaftswoche, 720.000 véhicules rouleraient au diesel dans l’agglomération de Munich. Entre 133 et 170.000 voitures les plus anciennes seraient concernées par une interdiction. Les plus récentes, soumises à la norme Euro 6, et donc homologuées en respectant des seuils d’émissions de Nox beaucoup plus bas, pourraient être exemptées.

"Une catastrophe"

Dans la ville de BMW, les déclarations du maire ont échauffé les esprits. Un représentant de la chambre de commerce de Munich et de la Haute-Bavière a déclaré à la Wirtschaftswoche que l’existence de la moitié des entreprises de Munich pourrait être menacée, si les voitures diesel étaient interdites, empêchant les gens de se déplacer ou les marchandises d’être livrées, dans toute la région. "L’interdiction du diesel serait une catastrophe", a conclu ce porte-parole.

Les associations environnementales ont accueilli positivement cette éventuelle interdiction. "Enfin un maire qui considère que la santé humaine est plus importante que laisser la voie libre au diesel sale", a commenté Greenpeace.

Munich n’est pas la seule ville allemande à vouloir interdire les véhicules diesel de circuler, rappelait Reuters. Stuttgart, ville natale de Mercedes-Benz et de Porsche, aurait également entrepris une réflexion pour bannir les voitures diesel l’année prochaine.

Pauline Ducamp