BFM Auto

Moto: une hyper sportive à quatre roues, la dernière folie du Français Lazareth

Ludovic Lazareth continue de s'imposer comme le constructeur le plus innovant du secteur. Après sa moto volante, le constructeur d'Annecy vient d'homologuer une moto hyper-sportive à quatre roues. Cette version limitée à seulement dix exemplaires est proposée à 100.000 euros.

Il y a des motos à deux roues, à trois roues, cette Lazareth LM410 en a quatre. Le constructeur d'Annecy (Haute-Savoie) est un spécialiste de cette configuration qu'il utilise pour des engins hors norme. Après une version volante à décollage vertical (LMV496) et une autre équipée d'un moteur Maserati de plus de 4691 cm3 (LM847), Lazareth dévoile un modèle qui se veut plus "civilisé". 

Civilisé ne veut cependant pas dire sage, mais homologué pour la circulation sur route. A la place de V8 italien, Ludovic Lazareth a équipé la LM410 d'un moteur de Yamaha YZF-R1. Ce bloc de 4 cylindres de 998 cm3 (soit 200 chevaux et 113,3 Nm de couple) permet de dépasser les 300 km/h. Cette série se limite à seulement 10 exemplaires (100.000 euros) pour célébrer les 20 ans de sa marque.

Pour faciliter son pilotage, elle est équipée d’un anti-tilting. Ce dispositif qui équipe les scooters à trois-roues permet de conserver l'équilibre de la moto quand elle est à l'arrêt.

Des sensations équivalentes et plus de sécurité

La ressemblance avec ces engins accessibles aux détenteurs de permis B s'arrête là. La LM410 est une moto à part entière. Elle nécessite le permis A à cause du très faible écartement des roues. Ainsi, elle se pilote comme une deux-roues notamment dans les virages et procurent des sensations équivalentes. Le bonus, c'est d'offrir plus de sécurité malgré sa puissance.

Si Lazareth est un précurseur mondial dans les motos à 4 roues, des constructeurs de renommée internationale sont prêts à suivre la tendance. En 2007, Yamaha avait déjà présenté le prototype d'une 1200 cm3 à 4 roues pendulaires, l'OR2T. Mais à ce jour c'est toujours un projet. Idem chez Kawasaki qui a dans ses cartons le Concept J depuis 2013. Honda aurait aussi un projet similaire.

Le seul véritable précédent est peut-être la Dodge Tomahawk, un concept équipé d'un moteur de Dodge Viper de 8300cm3 soit chevaux (712Nm à 4200 tr/min). Ce monstre dépasse les 600 km/h. Evidemment, il n'est pas conçu pour rouler sur route ouverte. Lors de sa présentation en 2003, le constructeur espérait vendre 500 exemplaires, mais à ce jour, seulement 10 auraient été produits mais aucun vendu.

Finalement, c'est donc un Français qui sera le premier au monde à faire rouler ces engins sur route. Ce n'est pas la seule performance de Ludovic Lazareth. C'est aussi le seul constructeur au monde à avoir créé une moto à la fois capable de rouler et voler.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco