BFM Business

Mode d'emploi du nouveau service d'autopartage Moov'in.Paris

Le nouveau service d'autopartage de Renault, baptisé Moov'in.Paris est accessible à partir de ce mercredi dans la capitale. Découvrez comment l'utiliser.

Le premier successeur d'Autolib' se lance enfin. Plus de deux mois après l'arrêt du service historique d'autopartage, Moov'in.Paris se lance dans la capitale. Dans un premier temps, 120 voitures électriques (100 Zoé et 20 Twizy) sont déployées. La flotte de voitures de ce service développé par Renault devrait ensuite atteindre 520 véhicules d'ici la fin de l'année. Mode d'emploi pour utiliser ce nouveau service. 

>Une application mobile pour réserver

Le trajet à bord des voitures électriques de Moov'in.Paris commence par l'application du même nom. L'utilisateur doit s'y inscrire et fournir des documents personnels, notamment son permis de conduire. Sur l'application, une carte permet ensuite de localiser les véhicules libres autour de soi et de réserver le véhicule. L'utilisateur a alors 15 minutes pour accéder au véhicule.

Une fois sur place, un état des lieux du véhicule doit être effectué. Le conducteur peut signaler des dommages sur le véhicules qui ne seraient pas renseignés. Une fois l'état des lieux validés, l'anti-démarrage est désactivé, la voiture déverrouillée et l'utilisateur peut prendre la route. Une fois son trajet effectué, il faut retourner sur l'application pour signaler que la location est terminée.

>Périmètre limité mais stationnement gratuit

En utilisant Moov'in, un conducteur qui emprunte un véhicule dans Paris peut se rendre n'importe où et sortir de la capitale, à condition de restituer la voiture dans une zone limitée à Paris intra-muros et Clichy. En cas d'abandon en Ile-de-France, l'utilisateur s'expose à des frais de rapatriement de 250 euros et jusqu'à 500 euros pour un abandon hors Ile-de-France. 

L'autre limite, c'est l'obligation de trouver soi-même une place de stationnement, quand l'utilisateur pouvait avec Autolib' réserver à l'avance sa place et être assuré de pouvoir se stationner. Avec Moov'in, le conducteur doit se garer sur une place de stationnement classique située sur la voirie. A la différence des autres automobilistes toutefois, l'utilisateur n'a pas à payer le stationnement. Cette gratuité du stationnement n'est valable que dans Paris. En cas d'un stationnement temporaire dans une autre commune avant restitution du véhicule, l'automobiliste devra bien payer le parcmètre. Les utilisateurs de Moov'in peuvent aussi stationner sur les places Autolib'. 

>Pas d'abonnement

Moov'in ne propose pas d'abonnement mais un tarif unique de 0,39 euros la minute avec un minimum facturé de 10 minutes. Pour 1 heure, la location revient donc à 23,40 euros, un tarif plus élevé qu'avec Autolib'. Avec l'ancien service, 1 heure de location coûtait entre 14 et 19 euros, selon si l'utilisateur était abonné ou non. 

Pour utiliser Moov'in, un dépôt de garantie retenu 5 jours est aussi prélevé sur la carte bancaire de l'utilisateur.

>Des voitures inaccessibles la nuit

Pour l'instant, l'utilisation des Zoé et Twizy de Moov'in n'est possible qu'en journée. La réservation des véhicule est ouverte à partir de 5h30 jusqu'à 0h30. Cette plage horaire doit permettre à l'opérateur de réaliser la maintenance sur sa flotte et notamment de recharger les véhicules. 

Carole Blanchard