BFM Business

Près de deux millions de vélos réparés grâce au forfait de 50 euros de l'Etat

Les pièces de vélos se font rares et les tarifs augmentent. Le vélo vit sa première crise industrielle

Les pièces de vélos se font rares et les tarifs augmentent. Le vélo vit sa première crise industrielle - CHARLY TRIBALLEAU

Mis en place en mai dernier, le chèque-vélo de 50 euros a séduit 1,9 million de cyclistes. Les demandes de réparations ont été multipliées par trois.

Au total 1,9 million de vélos ont été réparés dans le cadre du "coup de pouce" gouvernemental, a indiqué mercredi la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB).

Lancé par le gouvernement en mai 2020, ce forfait de 50 euros (hors taxes) pris en charge par l'Etat pour faire réparer sa bicyclette avait été prolongé deux fois et prenait fin le 31 mars, pour une enveloppe globale d'environ 100 millions d'euros.

"Un objectif de 300.000 réparations, un résultat proche de 2 millions!", s'est félicitée la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili sur Twitter. "Pistes cyclables, aides à l'achat: nous continuerons à soutenir la petite reine!"
"Le dispositif a connu un succès incroyable", a commenté Olivier Schneider, président de la FUB, sur franceinfo. "L'explosion de la pratique du vélo en 2020 montre l'appétence de nos concitoyens, la situation s'améliore partout."

Les réparateurs affichent complet

Sur la plateforme Cyclofix, qui met en lien réparateurs et clients, la demande de réparations a été multipliée par trois en un an, alors que les vélos se sont multipliés sur les routes avec la pandémie, et que les vélos neufs souffrent d'une pénurie.

A mesure que la fin de l'opération approchait, de nombreux réparateurs ont affiché complet. "Les Français ont procrastiné", indique Cyclofix. "Nous sommes passés de 40% d'interventions "coup de pouce" début février à 80% fin mars, beaucoup de cyclistes se sont activés à la dernière minute pour remettre leur vélo en état avant la fin du dispositif".

Le plan de relance présenté en 2020 prévoit une enveloppe de 200 millions d'euros en faveur du vélo, dont 100 millions seront délégués aux régions, afin notamment d'équiper 1.000 gares en stationnement sécurisées et de réaliser 600 projets de pistes cyclables en deux ans.

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi avec AFP Journaliste BFM Éco