BFM Business

Même le Hummer se convertit à l'électrique

BFM Auto

La marque américaine GMC a confirmé qu'elle allait faire renaître la célèbre version civile de ce véhicule militaire... en version 100% électrique, avec une puissance de 1000 chevaux.

C'est une "révolution silencieuse" plutôt inattendue pour le Hummer. La marque américaine GMC a confirmé dans un clip qu'elle allait produire une nouvelle version de ce célèbre modèle, déclinaison civile du véhicule de l'armée américaine, mais équipé d'une inédite motorisation électrique. 

1000 chevaux mais pour quel poids?

Dans son clip, la marque appartenant à General Motors précise que ce Hummer zéro émission disposera d'une puissance de 1000 chevaux. Pas de trop quand on sait que les différentes versions civiles oscillaient entre 2,1 tonnes pour le H3 et près de 3,5 tonnes pour le H1 (soit la limite à partir de laquelle on rentre dans la catégorie "poids lourd"). Reste à savoir de quelle capacité sera la batterie pour offrir une autonomie suffisante. Le véhicule doit être capable de réaliser un 0 à 100 km/h en 3 secondes. 

Si une autre vidéo "teaser", diffusée à l'occasion de la finale du Super Bowl ce dimanche, devrait en montrer davantage, la présentation du véhicule est annoncée pour le 20 mai prochain.

Le meilleur concurrent du Tesla Cybertruck?

Ce "Hummer EV" (pour "Electric Vehicle" sera construit à Hamtramck, une usine de General Motors qui sera totalement remodelée pour y fabriquer les véhicules électriques de la marque, dans la banlieue de Detroit (Michigan), précise l'AFP. L'usine qui devait être fermée dans le cadre d'un plan de réduction des coûts a finalement été sauvée.

Avec une commercialisation prévue en 2021, le Hummer électrique pourrait s'imposer comme un concurrent de taille pour le Cybertruck de Tesla. La production de ce pick-up 100% électrique est en effet prévue pour la fin de l'année prochaine. Quelques semaines après sa présentation, le Cybetruck avait déjà passé la barre des 200.000 précommandes, soit 7 milliards de dollars de revenus potentiels pour Tesla.

Julien Bonnet