BFM Business

Ligier prépare une voiturette électrique made in France

En 2022, Ligier proposera une version électrique de son "quadri-cycle léger"

En 2022, Ligier proposera une version électrique de son "quadri-cycle léger" - Ligier

Le groupe investit 11 millions d’euros pour produire d'ici 2022 une micro voiture électrique sur ses sites de production de Boufféré (Vendée) et d’Abrest (Allier).

En ville, la voiture n'a pas dit son dernier mot. D'autant plus si elle est électrique et si elle ne nécessite pas de permis pour la conduire. Sur ce créneau, Ligier est l'un des acteurs les plus anciens.

Des voiturettes électriques

Ce nom, associé aux compétitions sportives, est aussi devenu synonyme de voiturettes, le nom un peu péjoratif de ces petites autos made in France autrefois pétaradantes. Aujourd'hui, leur moteur est plus silencieux. Demain on ne l'entendra plus. Limitée à 45 km/h, elles peuvent être conduites dès 14 ans.

Le groupe prévoit en effet d'investir 11 millions d’euros sur trois ans pour moderniser ses sites de production de Boufféré (Vendée) et d’Abrest (Allier) afin de développer un "quadricycle léger" (le terme légal) et électrique. Ces deux sites emploient 413 salariés.

Nous préparons une version électrique de nos quadricycles à moteur qui verra le jour en 2022", nous a confié François Ligier, PDG du groupe fondé par le pilote auto et moto Guy Ligier il y a 40 ans.

Une révolution? Oui, parce qu'actuellement, les modèles grand public de Ligier sont thermiques. Mais non, parce que le groupe a depuis longtemps déjà un pied dans l'électrique avec Ligier Professionnal, qui produit des utilitaires de livraison de proximité qui représentent 20% de l'activité du groupe. Elle a une troisième unité, EasyMile, qui est spécialisée dans les véhicules autonomes.

Jeunes, vieux avec ou sans permis

Avec son modèle électrique, la clientèle visée par le Ligier-Microcar, la marque grand public, n'est pas seulement urbaine, ni même composée seulement de sexagénaires, comme l'explique François Ligier, indiquant que les jeunes urbains représentent désormais 40% de la clientèle. Le point commun de ces différents publics: ne pas disposer de permis par choix ou par contrainte.

En réalité, dans les grandes métropoles, la voiture n'est plus indispensable. Pour se déplacer, les transports en commun, les taxis et VTC ou les vélos sont très efficaces. Mais elles restent indispensables dans les villes moyennes, dans les périphéries et à la campagne pour ceux qui n'ont pas le permis, les personnes âgées bien sûr, mais aussi les jeunes qui ne sentent plus l'intérêt de le passer", explique le dirigeant en confiant qu'avec la crise sanitaire, la clientèle jeune et urbaine est devenue de plus en plus nombreuse.

C'est même ce public qui a peut-être sauvé l'activité en 2020. Ligier a réalisé un chiffre d'affaires de 145 millions d'euros contre 156 en 2019.

On pensait que la reprise après le premier confinement serait compliquée, mais en fait pas tant que ça, nous avons vendu 15.000 véhicules. Nos nouveaux clients voulaient un véhicule individuel, sûr et confortable. Nos voitures sont aussi confortables que les modèles classiques", précise le dirigeant.
L'intérieur "chic" et connecté de quadricyles légers de Ligier
L'intérieur "chic" et connecté de quadricyles légers de Ligier © Ligier

En effet, elles disposent de direction assistée, de climatisation et d'écran tactile compatible avec les systèmes connectés CarPlay (Apple) ou Android Auto (Google) pour utiliser son smartphone.

C'est du premium pour permettre de les utiliser par tous les temps et confortablement même sur des distances quotidiennes de quelques dizaines de kilomètres. Nous ne sommes pas en concurrence avec l'AMI de Citroën dont l'équipement est plus sommaire, ce qui explique son prix", signale François Ligier en précisant que l'AMI a "déringardisé" la voiture sans permis. "Grâce à Citroën, c'est même devenu tendance".

Des prix qui débutent à 10.000 euros

En effet, si les Ligier sont bien équipées, il faut en payer le prix, soit plus de 10.000 euros pour le modèle le moins cher et autour de 15.000 pour un véhicule haut de gamme. L'AMI est, elle, à 6000 euros. "Nos voitures sont haut de gamme, mais aussi faites en France, alors que celle de Citroën est importée du Maroc", argumente François Ligier. Combient coûtera la version électrique de Ligier? La question est encore sans réponse.

Mais, avec ce véhicule, les ambitions du groupe sont européennes. Il exporte déjà 60% de sa production principalement en Italie et en Scandinavie. Il revendique 46% de parts de marché en Europe avec deux marques, Ligier et Microcar ce qui en fait le numéro un devant son concurrent Aixam. La société est depuis 2013 filiale de l'américain Polaris, maison mère d'Indian Motorcycles et actionnaire de KTM. Polaris est également constructeurs de quads civils et militaires.

Et la course automobile dans tout ça? Le nom de Ligier y reste intimement lié avec Ligier Automotive. Cette marque est partenaire, entre autres, d'EverSpeed, dont les bolides participent aux courses les plus prestigieuses du monde comme celle des 24 heures du Mans.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco