BFM Auto

Les Français passent une semaine par an à se rendre au travail

La voiture reste le moyen de transport le plus utilisé pour se rendre au travail.

La voiture reste le moyen de transport le plus utilisé pour se rendre au travail. - Pierre Verdy BFM

Le travailleur français passe en moyenne 3h30 par semaine à se rendre sur son lieu de travail, soit près d'une semaine au total par an et 326 jours sur l'ensemble de la vie professionnelle, révèle une étude d'Euro Car Parts qui compare ces chiffres avec nos voisins allemands et britanniques. La voiture reste le moyen de transport le plus utilisé, même si c'est le plus coûteux.

Se rendre à son travail et rentrer chez soi une fois sa journée terminée, c'est la routine pour de nombreux Français. Mais combien de temps consacrons-nous à ces déplacements réguliers? Si le trajet peut varier du tout au tout entre un emploi au bout de sa rue et des heures de bouchons ou de transports en commun, le travailleur français consacre en moyenne 3h30 par semaine à ses trajets domicile-travail, note une étude d'Euro Car Parts. Cela représente près d'une semaine par an (160 heures exactement, soit 6,6 jours) ou 326 jours (7820 heures) sur l'ensemble de la vie professionnelle. 

De fortes différences selon la région et l'âge

Si la moyenne nationale est donc de 160 heures, on constate un grand écart selon les régions (139 heures pour le Sud-Est contre 237 heures pour l'Ile-de-France) et les tranches d'âges (198 heures pour les 18-24 ans, 167 heures pour les 25-34 ans).

En comparaison, nos voisins allemands consacrent en moyenne 204 heures par an (8 jours et demi) à ces déplacements "boulot-dodo". Au Royaume-Uni, c'est encore plus: les Britanniques passent 244 heures (plus de 10 jours par an) en "commuting", ce terme anglais pour qualifier (notamment) les trajets domicile-travail.

Autre chiffre intéressant, la part de ceux qui passent plus d'une heure par jour à se rendre et à rentrer du travail: ils sont un peu moins de 1 sur 5 en France, contre un travailleur sur quatre en Allemagne et plus d'un travailleur sur deux au Royaume-Uni. 

Infog2
Infog2 © BFMTV.com

La voiture, moyen de transport "préféré" des Français

Pour se rendre au travail, le moyen de transport privilégié en France reste la voiture avec près de 8 travailleurs sur 10 qui font ce choix, toujours selon l'étude commandée par Euro Car Parts. Contrairement à une idée reçue, ce chiffre se révèle bien plus élevé qu'en Allemagne (68%) ou qu'au Royaume-Uni (55%). A noter que l'enquête Insee la plus récente (basée sur le recensement 2014) estimait de son côté que 7 Français sur 10 utilisaient leur voiture. Ce sont les chiffres utilisées dans l'infographie ci-dessous, avec le détail des moyens de transport utilisé par les travailleurs femmes et hommes.

Par région, et en reprenant l'enquête l'Insee, on constate que seule l'Ile-de-France descend sous ses niveaux de nos voisins européens avec 43% d'actifs qui utilisent leur voiture. Au niveau national, les transports en commun arrivent en deuxième position (14,92% en cumulant train, bus et tram), devant la marche (6,75%), "rien" (4,34%, les personnes travaillant à domicile principalement) et les deux roues (3,89%, seule la prochaine enquête Insee distinguera les vélos des motos, ici mélangés). Le sondage d'Euro Car Parts évalue de son côté à 2,6% le nombre d'adeptes du "vélotaf".

Infog2
Infog2 © Emeline Gaube

Des cyclistes peu nombreux mais heureux

Si la voiture est le moyen le plus utilisé pour se rendre au travail, ce n'est pas celui qui recueille le meilleur score de satisfaction. Le bilan reste tout de même très positif avec 83% de "satisfaits" chez les automobilistes (à égalité avec les utilisateurs du tram), le vélo remporte la palme du bonheur. 

Le coût d'utilisation est une des raisons de ce coup de cœur. Après la marche à pied, la bicyclette reste en effet le moyen de transport le plus économique avec un budget moyen de 463 euros par an. A l'inverse, la voiture reste le plus coûteux, avec 1270 euros à sortir du portefeuille chaque année.

Tous transports confondus, les Français dépenseraient en moyenne 1164 euros par an. Ce budget est supérieur en Allemagne (1256 euros) et au Royaume-Uni (1320 euros). Pourtant, 45% des Français estiment payer trop cher leurs frais de transport contre seulement 31% des Allemands. Explication de l'étude: "Cela peut s'expliquer par le fait que l'indemnité kilométrique est obligatoire en Allemagne, mais pas en France où la voiture est de loin le moyen de transport principal".

Infog3
Infog3 © Emeline Gaube
Julien Bonnet et Emeline Gaube