BFM Business

Les emojis pourraient être autorisés sur certaines plaques d’immatriculation américaines

BFM Auto
Dans l’état du Vermont, une proposition de loi vient d’être soumise pour autoriser la mise en circulation de nouvelles plaques d’immatriculation comportant des emojis.

Des lettres, des chiffres et bientôt aussi des emojis? L’élue démocrate Rebecca White a déposé une proposition de loi pour autoriser ces petits dessins symboliques venus d’internet sur les plaques d’immatriculation dans l’état du Vermont, rapporte le New York Post.

Ces nouvelles plaques personnalisées pourraient recevoir l’un des six emojis validés par la nouvelle loi. Le texte ne recense pas pour le moment quels emojis seront sélectionnés sur les quelques 3000 emojis actuellement disponibles. L’emoji ne pourra pas non plus remplacer les chiffres ou les lettres initiales de la plaque d’immatriculation.

L’état du Vermont n’est pas spécialement connu pour son excentricité en matière de plaque d’immatriculation, il y a donc peu de chances de voir un emoji panda ou aubergine sélectionnés. Les plaques y sont cependant colorées, vertes comme le nom de l'état, "the green mountain", l'état des montagnes vertes, soit le Vermont, un nom venu du français. 

Si cette loi est votée, le Vermont deviendra le premier état des Etats-Unis à disposer d’une telle législation. Au-delà de l’individualisation de la plaque, le coût de l’opération pour l’automobiliste n’a pas été précisé.

D’autres pays autorisent eux déjà les emojis sur les plaques comme le Queensland en Australie. Les conducteurs peuvent ajouter un emoji "love" ou "rire" sur leurs plaques. Et comme le souligne le site spécialisé The Drive, les petits bonhommes jaunes rapportent gros: dans les 330 dollars la plaque personnalisée, soit près de 300 euros.

Pauline Ducamp