BFM Business

La Yaris, star de la stratégie de Toyota en Europe

Voiture la plus produite en France en 2017, la plus vendue en Europe par Toyota, la Yaris fait figure de succès "Made in France". Mais d'où vient cette petite japonaise sous le feu des projecteurs en ce début d’année?

En ce mois de janvier, la Yaris est partout. C’est la voiture la plus produite en France en 2017, pour la seconde année consécutive. La visite d’Emmanuel Macron à l’usine Toyota d’Onnaing (Nord) ce lundi, où elle est assemblée, l’a mise encore un peu plus sur le devant de la scène, l'a présentée comme un succès industriel français. Succès reconnu depuis 2013 d’un label "Made in France".

Meilleure vente de Toyota en Europe

Pourtant, la petite Japonaise apparait discrète sur le marché hexagonal, face à ces principales concurrentes, les Renault Clio, Peugeot 208 ou Dacia Sandero, toutes trois dans le Top 10 des ventes françaises. Alors qu’une Clio s’écoule à 117.541 exemplaires en France, la Yaris arrive loin derrière: 31.415 vendues, un chiffre stable sur toutes les générations de Yaris. Zoom sur cette petite compacte au succès discret.

La Yaris s’impose en effet comme la meilleure vente de Toyota sur le continent. 209.130 Yaris se sont écoulées l’an dernier, soit à peine moins que la toute nouvelle Citroën C3 (217.000 ventes). La petite nippone n’est pourtant pas toute jeune: l'actuelle version date de 2014, et la Yaris a été lancée bien avant. Elle a en effet été présentée pour la première fois au Japon, à la fin des années 90, pour arriver ensuite en Europe. 

Produite à partir de 2001 en France, pour tout le continent, et désormais aussi pour le marché nord-américain, c'est une petite compacte qui mesure actuellement un peu moins de 4 mètres. La 3e génération a donc un peu plus de 3 ans. C’est à ce moment que Toyota lui donne sa face avant si distinctive: une croix sur le bouclier qui part des phares et s'évase jusqu’à la grille de calandre.

Seule petite compacte hybride du marché

Autre signe distinctif de la Yaris: c’est la seule compacte hybride de son segment. Volkswagen, Renault, Peugeot, Fiat, aucun constructeur généraliste ne propose (encore) une déclinaison hybride de sa compacte, type de carrosserie parmi les plus vendus en Europe. Cette motorisation hybride essence affiche une puissance de 110 chevaux, ce qui en fait aussi l’une des plus puissantes de sa catégorie, hors version sportive.

Récemment, le président de Toyota France, Didier Gambart, confiait à nos collègues de BFM Business que 60% des ventes l’an dernier étaient des hybrides. La Yaris ne propose par ailleurs déjà plus dans sa gamme de déclinaison diesel. 

Bientôt une 4e génération

Toyota doit bientôt renouveler la Yaris. Logiquement, c'est dans le département du Nord, département qui abrite le site de production de la compacte, qu'on trouve le parc le plus important . La 4e génération passera sur une plateforme (un soubassement, des trains roulants et des emplacements moteurs), utilisée progressivement par Toyota sur tous ces nouveaux modèles dans le monde. Baptisé "TNGA" ("Toyota New Global Architecture"), ce nouvel ensemble technique doit permettre à Toyota de limiter ses coûts de production. Cette Yaris 4 sera, comme la précédente, produite en France, d'où l'annonce de 300 millions d'euros d'investissement en début de semaine dans l'usine Toyota d'Onnaing, dans le Nord de la France.

Pauline Ducamp