BFM Business

La prime à la casse sera bien reconduite en 2019

Une affiche pour promouvoir la prime à la conversion

Une affiche pour promouvoir la prime à la conversion - Ministère de la transition écologique et solidaire

Ce dispositif qui permet de recevoir une subvention pour l'achat d'un véhicule récent, neuf ou d'occasion, rencontre un grand succès depuis son déploiement début 2018. Le gouvernement vise un total de 500.000 véhicules bénéficiaires de cette nouvelle prime à la conversion sur l'ensemble du quinquennat.

La prime à la conversion sera bien proposée en 2019. Ce dispositif, qui permet d'obtenir une subvention pour l'achat d'un véhicule récent, neuf ou d'occasion, si une voiture ancienne est mise à la casse, rencontre un grand succès depuis sa mise en place début 2018. Alors que le gouvernement visait le versement de 100.000 primes cette année, l'objectif est déjà dépassé de 70%, avec comme conséquence des retards de versements

Pour répondre à l'engouement plus important qu'anticipé, la loi de finances pour 2019 prévoit une hausse de 47% des crédits en faveur des bonus électriques et de la prime à la conversion par rapport au budget 2018. 

500.000 primes à la conversion au total

Alors que 70% des bénéficiaires de la prime à la conversion sont des ménages non-imposables, le gouvernement a précisé que le doublement de la prime pour cette catégorie de la population sera maintenu. 

Au total, le gouvernement prévoit désormais 250.000 primes à la conversion versées sur l'ensemble de l'année 2018, soit la moitié de son objectif prévu pour l'ensemble du quinquennat.

prime à la conversion mode d'emploi

Le dispositif actuel de la prime à la conversion prévoit que tous les acheteurs d’une voiture neuve ou d’occasion Crit’Air 0, 1 et 2 (produite après 2010), à moins de 130 grammes de CO2 par kilomètre peuvent bénéficier d’une prime de 1000 euros, s’ils mettent à la casse une vieille voiture (diesel d’avant 2001, et essence d’avant 1997). La prime grimpe à 2500 euros pour une voiture électrique et s'applique aussi aux deux-roues (sans conditions de revenus)

Julien Bonnet