BFM Auto

La GTT, le mutant qui irrite Ford, désormais en vente

Présentée au SEMA Show en novembre, à Los Angeles (Etats-Unis), la GTT est produite à partir de ce mois de janvier.

Présentée au SEMA Show en novembre, à Los Angeles (Etats-Unis), la GTT est produite à partir de ce mois de janvier. - Zero to 60 Designs

Au SEMA Show, cette hybride de Ford GT et Ford Mustang avait enthousiasmé le public, mais beaucoup énervé Ford. L’engouement pour la GTT semble se confirmer, puisque sa production va doubler.

Faux-airs de supercar GT, look de Mustang, la GTT avait fait sensation début novembre au SEMA Show de Los Angeles. Ce qui avait eu le don d’irriter Ford, pas vraiment ravi de voir un préparateur et carrossier, Zero To 60 Designs, reprendre les airs de deux des modèles les plus demandés de sa gamme actuellement.

Zero to 60 Designs n’a cependant pas abandonné l’idée de produire la GTT, notamment devant l'afflux de pré-commande enregistré depuis le SEMA Show. En fin de semaine dernière, le carrossier a annoncé qu’il doublait la production annoncée de la GTT. 50 exemplaires vont donc être produits.

"Notre capacité de produire une telle voiture en seulement six semaines nous place dans une position particulière par rapport aux autres constructeurs. Zero To 60 Designs est plus qu’un carrossier, nous sommes un think-tank automobile qui permet à nos clients d’avoir des rêves toujours plus grands", n’a pas manqué de souligner Kenny Pfitzer, le directeur général de Zero To 60 Designs.

Trois versions au catalogue

Trois versions sont disponibles, ce qui donne un goût d'exclusif à chaque client, tant la production reste pour le moment confidentielle. La GTT d’entrée de gamme embarque le V8 5 litres de la Mustang, un kit sport en composite, des jantes 22 pouces.

La version GTT-S embarque elle un compresseur Pro-charger, des suspensions pour la piste, et des freins Brembo qui ne se trouvent pas sur la version de base. Enfin, Zero To 60 Designs a créé une version vraiment méchante de la GTT, la GTT-SL, avec un travail sur la sonorité du V8, encore plus de carbone pour la carrosserie, et un intérieur plus haut de gamme.

Deux fois moins chère qu'une GT, quatre fois plus qu'une Mustang

Aux Etats-Unis, les tarifs de la GTT ne sont pas vraiment compétitifs par rapport à la Mustang. La pony-car démarre en effet aux Etats-Unis à 33.195 dollars (environ 31.670 euros), contre 124.950 dollars pour la GTT (l'équivalent de 119.220 euros). Les prix grimpent jusqu’à 149.000 dollars pour la GTT-SL (environ 142.165 euros). A contrario, face à la Ford GT et ses 400.000 dollars (environ 382.000 euros, sans compter le processus de sélection très drastique), la GTT et les 800 chevaux annoncés sont plutôt un beau compromis. 

Si on ajoute le look de la belle, la GTT pourrait bien encore voir sa demande grimper. Tout du moins, tant que Ford ne porte pas l’affaire devant les tribunaux. La marque américaine avait en effet évoqué en novembre la possibilité de mener une action en justice contre Zero To 60 Designs, mais n’a pas donné suite depuis.

Pauline Ducamp