BFM Business

La circulation différenciée reconduite à Paris comme à Lille ce mardi

La Préfecture de police a choisi de reconduire la circulation différenciée ce mardi à l’intérieur du périmètre de l’A86, toujours à cause de la pollution à l’ozone. Ces restrictions de circulation ont aussi été reconduites à Lille.

Les plus vieilles voitures devront restées au garage pour un 3e jour consécutif. La Préfecture de police a décidé de reconduire ce mardi le dispositif de la circulation différenciée à Paris et en petit couronne. Seuls les véhicules équipés des vignettes Crit’Air verte, 1 et 2 auront le droit de circuler sur les routes situées à l’intérieur du périmètre de l’A86.

En clair: seules les voitures à essence immatriculées après fin 2005 et les voitures diesel immatriculées après fin 2010 auront le droit de prendre la route demain.

De 68 à 135 euros d'amende pour les contrevenants

Ceux soumis aux vignettes Crit’Air 3, 4 et 5 n’ont pas le droit de circuler. Les véhicules qui n’ont pas de vignette devront aussi rester au garage. Cette interdiction s’applique également aux poids lourds, bus et deux-roues, sans vignettes ou dotés d’une vignette Crit’Air 3, 4 et 5.

Pour les véhicules légers, les contrevenants s’exposent à une amende de 68 euros, celle-ci peut monter à 135 euros pour les véhicules plus lourds. Avec le retour d’une forte chaleur, l’Ile-de-France connait un épisode de pollution à l’ozone. C’est la troisième fois depuis le début de l’été que la Préfecture de police déclenche ce nouveau dispositif de restrictions de circulation, plus sévère.

La circulation différenciée reconduite à Lille 

Egalement en vigueur depuis aujourd'hui à Lille, la circulation différenciée a été reconduite pour ce mardi 27 août dans 12 communes de la métropole lilloise, également en raison d'une pollution à l'ozone mais aussi aux particules, indique la préfecture du Nord.

Le dispositif est un peu plus souple en région lilloise, les véhicules Crit'Air 3 ont en effet le droit de circuler, contrairement à la région parisienne. 

Pauline Ducamp