BFM Business

L'opérateur de scooters en libre-service COUP reprend ses activités

Les scooters Coup

Les scooters Coup - COUP

COUP demande à l'ensemble de ses utilisateurs de bien vérifier le véhicule et de tester les freins avant de l'emprunter.

Après avoir interrompu ses locations de scooters en libre-service à Paris, l'opérateur COUP a repris ses activités ce lundi après-midi. 

Vendredi, l'opérateur avait annoncé suspendre temporairement son service après que plusieurs véhicules de sa flotte ont été dégradés. Des câbles de freins avaient notamment été sectionnés. 

"Nous avons maintenant pu vérifier l’ensemble de la flotte COUP et recensé 23 eScooters (soit environ 1% de la flotte) avec des dommages volontaires sur le système de freinage", explique COUP dans un communiqué envoyé à ses usagers. 

"Tous les eScooters concernés sont immédiatement mis hors service", précise la start-up, ajoutant avoir augmenté sa capacité de contrôle de sa flotte "à son niveau maximum". 

Tester les freins du véhicule

COUP demande néanmoins à l'ensemble de ses utilisateurs de bien vérifier le véhicule et de tester les freins avant de l'emprunter.

"Si vous pouvez presser l’un des deux leviers de frein complètement jusqu’à ce qu’il touche la poignée, cela signifie que les freins ne sont pas fonctionnels. Ils ont probablement été endommagés. Dans ce cas, ne conduisez pas ce eScooter et appelez le service client immédiatement. Dans certains cas, un seul des deux freins peut fonctionner. Dans cette situation, considérez le eScooter comme non-fonctionnel et ne le conduisez pas", explique COUP.

Cyrielle Cabot