BFM Auto

L’imbroglio entre Tesla et Singapour sur les émissions de CO2 d’une Model S de 2014

Singapour prend en considération les émissions de CO2 du puits à la roue, et non seulement lorsque le véhicule roule, ce qui pénalise aussi cette Tesla Model S.

Singapour prend en considération les émissions de CO2 du puits à la roue, et non seulement lorsque le véhicule roule, ce qui pénalise aussi cette Tesla Model S. - Tesla Motors

Depuis plusieurs semaines, Tesla et la ville-état de Singapour débattent du calcul des émissions de CO2 du puits à la roue de la Model S. Derrière les chiffres, et la taxe de 15.000 dollars infligée à la berline, se trouve un client, le premier (et peut-être bien le dernier) à posséder ce modèle dans le pays.

Une Tesla Model S émet-elle plus de gaz à effet de serre qu’une Mercedes Classe S? C’est que semble affirmer le ministère singapourien des Transports (Land Transport Authority, LTA). Dans une décision rendue publique le 10 mars par le LTA, une Model S importée par un Singaporien, Joe Nguyen, est sanctionnée par 15.000 dollars (9800 euros) de taxes supplémentaires car elle émet du CO2.

Du puits à la roue

Une voiture électrique qui émet du CO2, l’affirmation parait incongrue. Mais le LTA prend en compte les émissions du puits à la roue, donc aussi les émissions de la production d’électricité qu’utilise la voiture pour se déplacer. A Singapour, la production d’un watt/heure d’électricité génère en effet 0,5g de CO2 rejeté, relatent le LTA et Tesla. Selon des chiffres communiqués par le laboratoire de tests des émissions du LTA, la Model S consomme 444wh par kilomètre parcouru, émettrait donc… 222g de CO2 par kilomètre, du puits à la roue. Donc plus qu'une Mercedes. Plus précisément, Singapour prend ici en considération les émissions de CO2 lors du temps de charge du véhicule, non lorsqu’elle roule comme sur un véhicule thermique. Pour délivrer tous ces chiffres, le LTA a longtemps étudié une Model S en particulier, celle de Joe Nguyen.

Le premier acheteur de Model S à Singapour

Selon le site internet Asia One, ce professionnel du secteur numérique l’a acheté à Hong-Kong. Cette Model S n’est pas récente, elle date de 2014. Joe Nguyen est donc allé la chercher et comme pour toute Tesla (d’occasion ou achetée neuve via le site internet de la marque, ou tout véhicule importé), il a engagé les démarches d’importation. C’est là que les choses ont commencé à se gâter.

Cette Model S est a priori la première à être immatriculée dans le pays, s’en sont donc suivies des semaines d’enquête du LTA et de l’Energy Market Authority sur la voiture, bloquée en rétention. Le fait que la Model S date de 2014 n’a pas non plus aidé Joe Nguyen, qui a fini par alerter Elon Musk via Twitter.

Coup de chance, le Premier ministre singapourien était en visite début mars dans l’usine de Tesla en Californie. Elon Musk a alors assuré que des discussions étaient en cours pour régler le problème de Joe Nguyen et de Tesla, par la même occasion, si la marque veut commercialiser ses véhicules sur place. "Nous travaillons pour résoudre ce problème, a commenté Tesla ces dernières heures. Nous n’avons jamais dit que notre voiture était écologique, elle est décarbonée". On est donc loin de l’image zéro émission souvent accolée à l’électrique par les départements marketing des constructeurs.

25% d'émissions en plus pour un véhicule thermique

Mais le débat des émissions du puits à la roue ne se pose souvent que pour les modèles aux énergies alternatives, or il serait aussi pertinent pour les véhicules à moteur thermique. Extraire du pétrole et le raffiner émet aussi du CO2. Dans son communiqué, Tesla chiffre à environ 25% ce "surcoût" en CO2 pour les véhicules thermiques.

La marque ne s’est pas non plus privée d’une pique sur la politique énergétique de Singapour. "Ce qui signifie qu’une voiture électrique comme la Model S émet trois fois moins de CO2 que son équivalent thermique, réplique Tesla qui tacle aussi Singapour dans sa production d’électricité. De plus, comme Singapour augmente le pourcentage d’électricité venue du solaire et de l’éolien, les émissions de CO2 chutent chaque année". En attendant, Joe Nguyen attend toujours sa Model S.

P. Ducamp