BFM Auto

L'Espagne baisse la limite de vitesse sur ses routes nationales à 90km/h

Une route en Andalousie à double sens sans terre-plein central.

Une route en Andalousie à double sens sans terre-plein central. - EL

Depuis ce mardi, la vitesse sur les routes nationales espagnoles n'est plus limitée à 100 mais à 90km/h. Comme en France, avec le passage à 80km/h, l'objectif est de réduire le nombre d'accidents mortels.

L'Espagne applique depuis ce mardi 29 janvier une vitesse maximale sur les routes nationales à 90 km/h contre 100 jusqu'à présent. La mesure s'applique sur les routes à double sens sans terre-plein central, a annoncé le ministère de l'Equipement dans un communiqué. Alors que la France vient d'annoncer de bons chiffres pour la sécurité routière en 2018, le principal objectif de cette baisse de vitesse est de réduire le taux d'accidents, expliquent les autorités.

Une grande majorité des personnes tuées sur les routes

Ces routes nationales sont celles où l'on compte le plus grand nombre de victimes d'accidents de la route, a fait valoir le ministère, "autour de 77 à 80% (de l'ensemble des accidents de la route) en moyenne au cours des cinq dernières années".

Sur les 1321 morts sur les routes interurbaines en 2017, 1013 l'ont été sur ces routes dites "conventionnelles", selon le ministère. En 2018, 877 personnes y ont trouvé la mort. "Beaucoup de ces accidents sont liées à une perte de contrôle due à la vitesse excessive", toujours selon le ministère.

La limite à 80 de plus en plus populaire en Europe

Le ministère espagnol rappelle qu'en Europe, la tendance majoritaire est de limiter la vitesse à 90 km/h sur ces routes et que certains pays l'ont même fixée à 80 km/h, comme la Suède et les Pays-Bas.

En France, la vitesse a été abaissée au 1er juillet à 80 km/h sur 400.000 km de routes secondaires à double sens sans séparateur central, déclenchant une tempête chez les automobilistes, les motards, les élus et suscitant même des critiques au sein du gouvernement. En Espagne, la vitesse est par ailleurs limitée à 120 km/h sur les autoroutes.

En février 2011, face à l'envolée des prix du pétrole, le gouvernement socialiste de José Luis Zapatero avait baissé la limitation sur les autoroutes à 110 km/h afin d'économiser le carburant. Cette mesure avait suscité un fort débat dans le pays. Il y avait mis fin après quatre mois d'expérimentation.

Julien Bonnet, avec AFP