BFM Auto

Jaguar en a fini avec les break

Le XF Large Sportbrake sera le dernier "wagon" Jaguar, la marque préférant -elle aussi- exploiter le filon des SUV.

Le XF Large Sportbrake sera le dernier "wagon" Jaguar, la marque préférant -elle aussi- exploiter le filon des SUV. - Jaguar

Conséquence de l'attrait pour les SUV et autres Crossovers, les ventes de break sont en chute. Jaguar à donc décidé de ne plus proposer de version "estate" de ses berlines.

Jaguar met fin à sa production de breaks en raison d'une forte baisse de la demande sur ce genre de modèles en Europe. La marque n'avait vendu que deux variantes break de ses berlines, une pour la X-Type en 2004 et une pour la XF, lancée en version "Sportbrake" (la traduction de Jaguar pour les break) en 2012. Le "vieux continent" est le seul vrai marché pour ce type de véhicules, et plus précisément... l'Allemagne.

La domination des SUV a eu raison des break

Et un constat s'impose: "Qu'est-ce que les Allemands achètent? Des voitures allemandes", résume Ian Callum, designer en chef de Jaguar, chez Automotive News Europe. Dur donc de rivaliser avec les breaks BMW, Audi et Mercedes-Benz. La marque britannique compte sur l'essor continu des SUV pour prendre la relève des breaks, notamment un modèle compact, le F-Pace. 

H.B.