BFM Business

Il sera toujours possible de louer une voiture pendant le reconfinement

La location de voitures

La location de voitures - Enterprise

Le loueur Enterprise Rent-a-Car s'attend au maintien d'un minimum d'activité même si elle sera forcément réduite pendant ce second confinement de l'année.

La location de voitures fait bien partie des secteurs qui peuvent continuer d'exercer pendant le reconfinement démarré ce vendredi 30 octobre.

Lors du premier confinement, on était resté dans le vague pendant quelques jours alors que cette fois nous avons été tout de suite qualifiés d'activité essentielle, avec la certitude de pouvoir poursuivre notre activité", souligne Guirec Grand-Clément, directeur national des opérations d'Enterprise Rent-a-Car, qui compte 150 agences en France.

Malgré la crainte d'une forte baisse du nombre de clients, les autres principaux acteurs comme Europcar, Hertz ou Avis, ont également décidé de maintenir ouvertes leurs agences. Un loueur comme Sixt propose encore ce vendredi une promotion invitant à "prolonger son week-end jusqu'au mardi", plutôt étonnant en période de déplacements réduits au strict nécessaire.

Une demande soutenue pendant les vacances de la Toussaint

La période s'annonce toutefois encore compliquée, après la reprise amorcée cet été.

On avait commencé à sortir la tête de l'eau en août et depuis nous étions à une baisse d'activité limitée à 20% par rapport à la normale. Le manque de touristes étrangers se faisaient encore particulièrement sentir mais la demande était assez soutenue pour les vacances de la Toussaint", explique Guirec Grand-Clément.

Pour les prochaines semaines, il s'attend à une activité certes réduite, mais plus importante que lors du premier confinement. Les écoles ouvertes et les entreprises et usines encore opérationnelles généreront au moins une demande pour des véhicules de remplacement, afin de palier les déboires d'automobilistes pouvant sortir plus souvent de leur confinement qu'en mars-avril.

Un boom des réservations avant le confinement?

Avec les bouchons autour des grandes métropoles mercredi et surtout ce jeudi, veille de reconfinement, on pouvait imaginer une certaine ruée sur la location ces derniers jours. Si ce n'était pas vraiment le cas chez Enterprise Rent-a-Car, avec un léger pic de réservations, un loueur comme Hiflow Rent a lui bien connu une forte hausse de la demande.

Cet acteur, qui propose des locations à 1 euro pour rapatrier des véhicules pour des entreprises ou des particuliers, a observé un triplement des créations d’alertes au départ de Paris depuis le week-end dernier. Parmi les destinations les plus prisées: le Centre-Val de Loire et la Normandie, suivies par les régions PACA et Nouvelle Aquitaine.

dossier :

Reconfinement

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto