BFM Business

Il roule sans portière, ni pare-choc car la peinture n’était pas sèche

Cet automobiliste a commis pas moins de 7 infractions, alors qu'il roulait dans sa voiture désossée.

Cet automobiliste a commis pas moins de 7 infractions, alors qu'il roulait dans sa voiture désossée. - Gendarmerie Nationale

Drôle de rencontre qu’ont fait samedi les gendarmes en Moselle: un conducteur roulait sans pare-choc ni portière sur une départementale. La voiture désossée n’a pu reprendre la route.

Pas de vitre, ni de pare-choc, encore moins de portières à l’avant comme à l’arrière, ce conducteur n’avait pas froid aux yeux, et certainement pas froid tout court, quand il a pris la route dans son véhicule entièrement désossé samedi 28 janvier en Moselle. Mais sur la route départementale 38, aux environs de la commune de Mittelbronn, il croise un peloton de gendarmes motorisés de Phalsbourg. Qui l’arrêtent immédiatement.

Circuler dans ce véhicule complètement désossé revient en effet à commettre 7 infractions, dont l’absence de plaque d’immatriculation, l’absence d’éléments de sécurité et la circulation d’un véhicule non conforme. Le montant de l’amende devait être salé puisque l’absence de plaque revient à elle seule à 135 euros… Le propriétaire du véhicule a tout de même fourni une explication pour cette balade originale. "Il venait tout juste de refaire la peinture et n'avait pas remonté le véhicule car celle-ci n'était pas tout à fait sèche...", peut-on lire sur le compte Facebook de la gendarmerie nationale. Pas sûr qu’il ait ensuite pu repartir.

Pauline Ducamp