BFM Auto

Il abîme sa voiture sur un dos-d’âne et envoie la facture au département du Var

Image d'illustration d'un dos d'âne dans l'Allier.

Image d'illustration d'un dos d'âne dans l'Allier. - Table-trai - Wikipedia common

Un habitant de Hyères a envoyé la facture de réparation de sa Mercedes au conseil départemental du Var. La sportive a été abîmée en passant un dos-d'âne trop haut.

26 centimètres au lieu de 11, le bas de caisse de la Mercedes de cet habitant de Hyères (Var) n’y a pas résisté. Alors qu’il passait sur un dos d’âne à La Garde, au-dessus de Toulon, Kevin Marchal a endommagé tout le fond de sa sportive, rapporte France Bleu Provence.

Le conducteur a dû faire réparer le pare-chocs, le carter de boite de vitesse, mais aussi la ligne d’échappement, pour une facture totale de 2500 euros. Facture qu’il a décidé d’envoyer au conseil départemental du Var, gestionnaire de la voie et donc maître d’ouvrage sur la construction de ce dos d’âne hors normes.

"Vers 22 heures, j'emprunte la montée du Thouar en direction de l'avenue 83. Je vois le panneau 30, je ralentis mais je ne vois absolument pas le dos-d'âne. Les marquages au sol sont effacés, il n'est pas éclairé. Il y a un gros choc avec un gros bruit métallique puisque tout le soubassement de ma voiture frotte sur le ralentisseur. J'ai eu de gros dégâts avec une facture de 2500 euros..., explique le conducteur sur France Bleu Provence. Le pare-chocs, le tube d'échappement a été arraché ainsi que le carter de boîte de vitesse. Ce dos-d'âne a été mesuré par un huissier de justice à 26 cm au lieu des 10 réglementaires. Ce n'est pas normal que les règles ne soient pas respectées". 

Deux actions judiciaires ont déjà été intentées contre la ville de Toulon et contre le département par l’association "Pour une mobilité sereine et durable". En fin de semaine dernière, Thierry Modolo-Dominati le président de l’association avait alerté les médias. Sur les 400.000 dos d’âne et ralentisseurs installés en France, beaucoup ne respecteraient pas les normes en vigueur.

Pauline Ducamp