BFM Business

Genève 2017: Ruf CTR, ceci n'est pas une Porsche

Ce modèle jaune poussin du préparateur RUF est une des sensations de ce 87e salon automobile de Genève.

Ce modèle jaune poussin du préparateur RUF est une des sensations de ce 87e salon automobile de Genève. - Top Gear - BBC

A Genève, le préparateur spécialisé dans les Porsche propose un modèle inédit, qui ressemble à la 911, mais est en fait une création maison.

Le salon automobile de Genève met toujours l’accent sur le luxe, la préparation de modèles sportifs, les supercars et le design. L’occasion de retrouver des artisans amoureux des belles mécaniques ou des constructeurs peu connus du grand public, dont la spécialité peut être une marque voire un modèle. C’est le cas de Ruf, constructeur automobile allemand monomaniaque de Porsche.

Spécialiste de Porsche, un hommage à la 911

Spécialisé depuis les années 60 dans la réparation des bolides de la marque, Ruf a obtenu en 1981 le statut de constructeur automobile auprès des autorités allemandes, et signé alors un contrat avec Porsche. Ruf décline depuis ses créations sur les modèles de série de Porsche, en exacerbant leur style et leur puissance.

Cette année à Genève, le préparateur dévoile la CTR. Et vu l’avalanche de photos sur les réseaux sociaux, ce modèle d’un constructeur peu connu du grand public pourrait bien être l’un des plus populaires de ce 87e salon de Genève.

Un modèle construit en interne

Cette CTR fait en effet écho à un modèle lancé en 1987 par Ruf, sur la base d’une Porsche 911. Déjà à l’époque, elle était surnommée la "Yellowbird". Trente ans plus tard, la nouvelle CTR ressemble à une 911, mais malgré son look, ce n’en est pas une. Ruf a conçu à 100% la caisse en blanc en fibre de carbone et acier de la sportive, une première pour le constructeur. Résultat final: seulement 1,2 tonne sur la balance, grâce à l’usage de ces matériaux légers pour les sièges ou le pédalier.

Sous le capot, Ruf conserve ses attaches porschistes avec un moteur six-cylindres à plat 3,6 litres de 710 chevaux, pour un couple de 880Nm. Démarrage homérique à prévoir: la CTR promet d'abattre le 0 à 100 en moins de 3,5 secondes.

Ruf surfe ici sur une tendance très à la mode depuis quelques mois, au-delà du néo-rétro: proposer de nouveaux modèles qui ressemblent à des modèles emblématiques. Et avec cette vraie-fausse 911, le pari (notamment auprès du public d’amoureux de l’automobile et de gentlemen drivers de Genève) est réussi.

La première CTR, réellement basée sur une Porsche 911, avait été lancée au salon de Genève en 1987, soit il y a pile 30 ans.
La première CTR, réellement basée sur une Porsche 911, avait été lancée au salon de Genève en 1987, soit il y a pile 30 ans. © Top Gear - BBC
Pauline Ducamp avec Top Gear