BFM Business

Ford veut fabriquer des pièces à partir de déchets de café

Des logements de phare à partir de chute de grains de café, c'est le but d'un nouveau partenariat entre Ford et Mc Donalds.

Des logements de phare à partir de chute de grains de café, c'est le but d'un nouveau partenariat entre Ford et Mc Donalds. - Ford

Le constructeur automobile américain s’est associé avec McDonald’s pour transformer en bioplastique une partie de l'enveloppe des grains de café ôtée avant leur torréfaction.

Ford a choisi de s’associer avec McDonald’s pour fabriquer des pièces pour ses véhicules. Le constructeur américain compte produire du bioplastique en recyclant des parches, déchets issus du process industriel de transformation des cerises de café en grain torréfié, rapporte le site spécialisé The Verge.

La transformation de ces déchets se fera en interne chez Ford. Associés à des additifs et à un peu de plastique, les parches seront transformées en bio-plastique. Ford explique dans son communiqué que ce nouveau matériau pourra servir pour des pièces comme des logements de phare, ou des pièces d’intérieur de capot. Recyclé, ce bioplastique serait aussi plus léger. Il consommerait aussi moins d’énergie pour être transformé en pièces.

Ford s’est fixé comme objectif de n’utiliser plus que de matériaux recyclés ou renouvelables à la place des plastiques classiques. Le constructeur a donc développé progressivement différents types de biomatériaux, à base de soja, riz, pissenlits ou cellulose.

Pauline Ducamp