BFM Business

Ford sort le grand jeu pour sauver la production du F-150, son best seller

Un avion Antonov (ici en version An-225) du même type que celui utilisé par Ford pour transporter du matériel des Etats-Unis vers l'Angleterre.

Un avion Antonov (ici en version An-225) du même type que celui utilisé par Ford pour transporter du matériel des Etats-Unis vers l'Angleterre. - Tobias SCHWARZ / AFP

Pour reprendre la production de son pick-up F-150, meilleure vente de Ford aux Etats-Unis, la marque américaine a loué un avion géant pour transporter 39 tonnes de matériel de son site américain vers une usine de Grande-Bretagne.

"Il faut sauver le soldat Ford F-150". La production du pick-up star de la marque américaine, modèle le plus vendu aux Etats-Unis, est paralysée depuis le début du mois de mai, avec des milliers d'ouvriers au chômage technique. La raison? Un incendie survenu dans un site d'un important sous-traitant, Meridian Lightweight Technologies, basé dans le Michigan, et qui fournit également General Motors, Fiat-Chrysler ou encore Mercedes-Benz.

Un avion géant affrété spécialement

Pour reprendre la production le plus rapidement possible, Ford a déployé une impressionnante logistique. Un avion géant Antonov An-124 a été loué pour transporter un moule industriel de 39 tonnes de l'usine du Michigan à un autre site du sous-traitant situé de l'autre côté de l'Atlantique, à à Nottingham en Grande-Bretagne. Un transfert qui a duré 30 heures, "porte à porte", avec une autorisation d'importer les pièces produites en Angleterre vers les Etats-Unis obtenue au tout dernier moment. Pour les acheminer en flux réguliers vers les sites américains de Ford, un Boeing 747 assurera des allers-retours quotidiens.

La production prête à repartir

Grâce à ce dispositif, la principale usine assemblant des F-150, située à Dearborn (Michigan), va pouvoir reprendre la production ce vendredi. Les deux autres sites assurant l'assemblage du pick-up, à Kansas City (Missouri) et à Louisville (Kentucky) reprendront leur activité lundi, a annoncé le constructeur.

Le pick-up F-150 est le véhicule le plus vendu aux États-Unis et le principal contributeur aux bénéfices de Ford. La marque à l'ovale bleu en a écoulé près de 900.000 unités l'an dernier au prix de base de 46.700 dollars (soit 39.000 euros) le véhicule.

Julien Bonnet