BFM Auto

Feuilles d’or et diamants pour la première Agera RS européenne

La Koenigsegg Agera XS débarque en Europe...

La Koenigsegg Agera XS débarque en Europe... - Koenigsegg

Après l’Agera XS américaine, on souhaite la bienvenue à cette Agera RS "Naraya" qui débarque en Europe avec son moteur de 1.160 chevaux.

Il y a moins de deux semaines, Koenigsegg dévoilait sa première Agera RS vendue et homologuée aux Etats-Unis : l’Agera XS. Ce mardi, c’est la première version européenne que nous fait découvrir la marque de supercars suédoise : l’Agera RS "Naraya".

-
- © Koenigsegg
Attention ça brille !
Attention ça brille ! © Koenigsegg

Ce surnom de "Naraya" serait lié au nom de famille de son heureux propriétaire. Ce dernier a d’ailleurs opté pour des options de personnalisation assez exceptionnelles. L’Agera XS est ainsi proposée avec une carrosserie bleue carbone. La même couleur a été appliquée sur le châssis tubulaire du véhicule, une première chez Koenigsegg. Et puis il y a de l’or.

Un artisan mobilisé sur les dorures pendant deux semaines

Des feuilles d’or appliquées à la main par Ettore "Blaster" Callegaro, un artisan italien particulièrement réputé et qui s'est installé dans l’usine de Koenigsegg à Angelholm en Suède. Un travail d’orfèvre qui a nécessité deux semaines de travail, 12 heures par jour, six jours par semaine ! Les feuilles d’or sont appliquées sur la carrosserie recouverte d’adhésif puis "tournées" pour être définitivement incrustées grâce à un outil de la taille d’un bouchon de champagne (pour rester dans les comparaisons luxueuses). Une dernière couche de peinture claire permet ensuite de protéger ces dorures des rayures.

A l’intérieur, on retrouve un revêtement en alcantara bleu et de nombreux détails en or pour rester raccord avec l’extérieur, dont l’inscription "Naraya" en or 18 carats. On trouve également 155 diamants synthétiques réalisés par Ada Diamonds en Californie.

L'écriture Naraya en or 18 carats
L'écriture Naraya en or 18 carats © Koenigsegg

Mais c’est sous le capot qu’on retrouve le véritable trésor de cette Agera RS: son moteur V8 biturbo suralimenté de 5 litres développant plus de 1160 chevaux et 1280 Nm de couple, associé à une boîte semi-automatique sept rapports.

Ce modèle sera exposé au Salon Privé Concours d’Elégance au Palais de Blenheim du 1er au 3 septembre, aux côtés de deux autres Koenigsegg: une One :1 et la dernière Regera produite par la marque.

Julien Bonnet, avec Top Gear