BFM Auto

Ferrari FXX K Evo, la version ultime de la supercar Ferrari

Ferrari a dévoilé la FXX K Evo, une version encore plus sportive que la déjà très sportive FXX K. Ou comment rajouter un kit aéro à cette hypercar.

Ferrari a dévoilé la FXX K Evo, une version encore plus sportive que la déjà très sportive FXX K. Ou comment rajouter un kit aéro à cette hypercar. - Ferrari

Ferrari continue d’exploiter sa supercar LaFerrari. Le constructeur au cheval cabré dévoile la FXX K Evo, une version encore plus sportive que la déjà sportive FXX K.

En 2013 apparaissait la Ferrari LaFerrari, une supercar hybride très agressive produite à seulement 500 exemplaires. Puis en 2014, Ferrari complétait son programme avec la FXX K, une version seulement homologuée pour la piste, avec sous le capot 1.050 chevaux.

En 2017, Ferrari continue d’animer la carrière de son modèle le plus prestigieux (en attendant la relève?) avec la FXX K Evo. Ou une version encore plus sportive de la déjà très sportive FXX K.

Des 963 chevaux de la LaFerrari en 2013, la FXX K Evo affiche elle désormais xx chevaux.
Des 963 chevaux de la LaFerrari en 2013, la FXX K Evo affiche elle désormais xx chevaux. © Ferrari

Beaucoup plus d'appui grâce à un kit aéro

Ferrari a surtout travaillé sur le comportement aérodynamique de la supercar. La marque italienne promet ainsi 23% d’appui aérodynamique en plus, par rapport à la FXX. Ainsi, à 350km/h, soit la vitesse maximale du monstre, Ferrari promet un appui de 830kg, soit pratiquement les deux tiers du poids de la voiture elle-même. La FXX K était annoncée à 1.165kg.

Le kit aérodynamique EVO est constituée d’un double aileron installé à l’arrière, associé à un spoiler actif. Ce dernier a été reprogrammé pour travailler de concert avec le double aileron, et gérer plus finement les différents flux d’air. Ferrari a surtout travaillé sur l’écoulement de l’air à la sortie arrière, en redessinant notamment le diffuseur. En conséquence, l’aileron avant a lui aussi été remis au goût du jour, avec de nouvelles entrées d'air et de petits éléments aérodynamiques supplémentaires.

Le but est de stabiliser la voiture, qui supporte désormais beaucoup plus d’appui à l’arrière. Ferrari en a aussi profiter pour retravailler les suspensions, et un nouveau volant fait son arrivée dans l’habitacle. Sous le capot, Ferrari a laissé le V12 6.262cm3 de la FXX, qui affiche 1.050 chevaux, associé à une boite double embrayage à 7 rapports.

Le kit aérodynamique est constituée d’un double aileron installé à l’arrière, associé à un spoiler actif.
Le kit aérodynamique est constituée d’un double aileron installé à l’arrière, associé à un spoiler actif. © Ferrari

Quelques exemplaires supplémentaires de la LaFerrari?

Comme la FXX K, la FXX K Evo n’est bien entendu pas homologuée pour la route. Les propriétaires d’une FXX K pourront commander le kit EVO, mais Ferrari a laissé entendre que quelques exemplaires FXX K Evo pourraient également être commercialisés. Ferrari n'a cependant donné aucun prix pour le moment. Seuls une trentaine d'exemplaires de la FXX K avaient été commercialisés, à plus de 2 millions d'euros l'unitée.

Ce modèle fait partie du programme FXX lancé par Ferrari en 2005, d'abord sur la supercar Enzo. Ce programme consiste à développer des modèles ultra-sportifs, que Ferrari qualifie lui-même de "laboratoire sur route", tout en organisant des évènement inédits sur circuit, à destination des clients amateurs de sport de Ferrari.

Pauline Ducamp, avec Top Gear