BFM Auto

Et la lumière fut: les vitres surteintées interdites dès le 1er janvier 2017

A partir du 1er janvier 2017, avoir des vitres surteintées sur votre véhicule pourra vous coûter 135 euros et un retrait de trois points sur le permis de conduire. Le décret modifiant le code de la route a été publié le 14 avril au Journal Officiel et il impose des sanctions identiques à celles prévues pour le défaut de ceinture de sécurité ou l'usage du téléphone au volant. Des délits qui seront d'autant plus identifiables sans le "camouflage" apporté par le surteintage des vitres. Un taux minimal de 70% de transparence est exigé, en dessous, le conducteur s'expose à une sanction. Une valeur qui correspond au taux exigé "pour l'homologation des véhicules sortant d'usine".

Une question de sécurité

Le ministère de l'intérieur justifie cette mesure par le danger que représenteraient des verres trop teints en matière de sécurité routière, en particulier la nuit. Autre raison donnée, le besoin pour les forces de l'ordre (en plein état d'urgence) de pouvoir identifier clairement les personnes à bord d'un véhicule. Certaines professions, telles que les convoyeurs de fond, auront le droit à des dérogations pour des raisons de sécurité. Vous voilà donc prévenus. Il vous reste donc un peu moins de 9 mois pour vous mettre en conformité avec le code de la route. 

H.B.