BFM Auto

DS3 Crossback E-Tense, premier SUV premium électrique de PSA

A côté de versions diesel et essence, DS propose une version électrique de son SUV compact DS3 Crossback. Son nom: DS3 Crossback E-Tense. Il disposera au minimum de 300 kilomètres d’autonomie.

2019 marque l’entrée de DS sur le marché de la voiture électrique. La griffe premium du Groupe PSA a ainsi ouvert le mois dernier les commandes du DS3 Crossback E-Tense, son premier SUV compact électrique. A côté des modèles essence et diesel, DS propose ainsi ce modèle également en version zéro émission. Le credo de DS, et plus largement de PSA: choisir une électrique ne doit pas fondamentalement être différent du choix d’un modèle diesel ou essence.

Essence, diesel ou électrique

"Les constructeurs ont fait croire pendant longtemps, que cette différenciation était voulue, mais ils n’avaient pas le choix, pour respecter des contraintes techniques, nous explique un ingénieur de DS. Celle-ci avait été pensée au départ pour être aussi électrique. Concevoir un DS3 Crossback électrique, sans modifier le design extérieur, ni la conception technique, ni l’habitacle reste cependant une contrainte importante".
Le terme 'E-Tense' désigne les véhicules hybrides et électriques de la marque DS. Le DS3 Crossback est la première voiture électrique de la marque, mais le second à porter ce nom E-Tense, derrière le DS7 Crossback hybride rechargeable.
Le terme 'E-Tense' désigne les véhicules hybrides et électriques de la marque DS. Le DS3 Crossback est la première voiture électrique de la marque, mais le second à porter ce nom E-Tense, derrière le DS7 Crossback hybride rechargeable. © E. Lakhoua

De l’extérieur, le DS3 Crossback E-Tense se reconnait à seulement deux détails: son absence de pot d’échappement, et la griffe E-Tense apposée à l’arrière. Finies en effet les voitures électriques arborant un look différent. A l’intérieur, la planche de bord, la sellerie ou encore la présentation des menus sont également identiques aux versions thermiques. A quelques petits détails près. Sur l’écran numérique dernière le volant s’affiche ainsi le détail de fonctionnement électrique, par exemple la récupération de l’électricité lors des freinages. On voit cependant que ce DS3 Crossback E-Tense est encore un prototype: l’autonomie est encore matérialisée par une pompe à essence!

DS promet 300 kilomètres d'autonomie en cycle WTLP sur le DS3 Crossback E-Tense.
DS promet 300 kilomètres d'autonomie en cycle WTLP sur le DS3 Crossback E-Tense. © E. Lakhoua

300 kilomètres d'autonomie

DS promet 300 à 320 kilomètres d’autonomie, selon le nouveau système d’homologation WLTP. L’ensemble des technologies électriques sont ici nouvelles, du moteur développé avec Continental aux 350 kg de batteries installés dans le plancher du véhicule. Le moteur électrique développe 100kW (soit 136 chevaux). Au volant, hormis le silence, la conduite du DS3 Crossback E-Tense rappelle la souplesse des versions thermiques, la reprise en plus grâce à un couple de 260 Nm délivré instantanément.

Il faudra cependant patienter un peu avant d'en prendre le volant. La version que nous avons essayée est encore un prototype. Si les commandes sont ouvertes, DS anticipe les premières livraisons en janvier prochain. Les prix sont eux plus élevés que sur les versions thermiques. Le prix de base démarre à 39.100 euros, hors bonus écologique, et il faudra compter en moyenne 9.000 euros de plus qu’une version thermique à finition équivalente.

Pauline Ducamp, avec Essia Lakhoua