BFM Business

En Uruguay, une conductrice verbalisée pour "beauté excessive"

Le PV précisant les motifs de la verbalisation: circulation avec beauté excessive.

Le PV précisant les motifs de la verbalisation: circulation avec beauté excessive. - Diario El Telégrafo - Paysandú

Une Uruguayenne a été verbalisée pour imprudence au volant en raison de sa "beauté excessive". Le policier auteur du PV fait l'objet d'une enquête interne.

Il y a des motifs de verbalisation plus originaux que d'autres. En Uruguay, une femme a récemment reçu un PV pour une raison loufoque : "imprudence au volant (circulation sur la voie publique avec beauté excessive)".

Le policier qui a dressé le PV venait d'arrêter cette conductrice qui circulait dans la ville de Paysandú, à la frontière avec l'Argentine, le 25 mai dernier. Une manière (très) lourde de la complimenter. La description de l'infraction se conclut par un "je t'aime", qui ne laisse d'ailleurs pas vraiment de doutes sur les réelles intentions du policier.

Sur Facebook, la photo du PV partagée a suscité des réactions variées, certains applaudissant l'initiative osée du policier, d'autres criant à l'abus de pouvoir.

Les supérieurs de l'agent-dragueur n'auraient en tout cas pas vraiment apprécié de voir un document officiel utilisé pour faire des avances à la conductrice, explique le site ABC. Une enquête est en cours et le policier pourrait être suspendu ou licencié.

Julien Bonnet