BFM Business
2 roues

Vélos: la fabrication européenne portée par une croissance soutenue des ventes

Les ventes de vélos et de vélos électriques ont atteint un record historique en 2021, selon les chiffres de la confédération européenne de l’industrie du cycle.

Aspirations pour les mobilités durables, renforcement des politiques d'aménagement des villes, conséquences de la crise sanitaire: les astres sont alignés depuis maintenant plusieurs années pour doper l'usage et les ventes de vélos en Europe.

Et les résultats sont là: la croissance du secteur accélère. Les ventes de vélos et de vélos électriques ont ainsi atteint un record historique en 2021, selon les chiffres de la confédération européenne de l’industrie du cycle (CONEBI).

Au global, ces ventes ont dépassé la barre des 22 millions d'unités pour la première fois depuis que la confédération a commencé à collecter ces chiffres en 2000. Cette croissance a notamment été portée par la demande toujours forte de vélos électriques, qui ont dépassé les 5 millions d'unités vendues.

16 millions d'unités produites en Europe

En valeur, le marché s'est hissé à 19,7 milliards d'euros, soit une progression de 7,5% par rapport à 2020.

Au-delà de ces bons chiffres de vente, c'est surtout l'émergence d'un écosystème industriel européen qu'il faut retenir. Afin de coller plus rapidement à la demande (et contourner les problèmes de chaînes d'approvisionnement depuis la Chine) avec des produits de qualité, la fabrication de cycles s'est relocalisée au plus près de la demande.

La production de vélos et de vélos électriques sur le Vieux continent a connu une croissance d’environ +10% par rapport à 2020, ce qui correspond à un peu plus de 16 millions d'unités produites l’année dernière.

Selon les chiffres de la CONEBI, en 2021, on estime que le nombre de PME du secteur du cycle présentes sur le territoire européen, a augmenté de 5 à 10% en 2021 (elles étaient 1000 en 2020).

Plus de 1000 PME

Les investissements totaux de l'industrie ont atteint un niveau de plus d’1,75 milliard d'euros, soit +17% par rapport au 1,5 milliard d'euros de l'année précédente. Les emplois directs dans le secteur manufacturier sont passés de plus de 77.500 en 2020 à près de 87.000 en 2021, ce qui porte le total des emplois directs/indirects en Europe à environ 170.000.

La production de pièces et d'accessoires de cycles a également augmenté en 2021, atteignant une valeur de 3,6 milliards d'euros (contre 3 milliards d'euros en 2020).

''La relocalisation est en cours, et les perturbations bien connues de la chaîne d'approvisionnement déclenchent une nouvelle vague d'industrialisation en Europe: c'est un processus qui prendra du temps, mais qui représente une occasion unique pour l'écosystème industriel européen de se développer durablement. Une production plus locale – à commencer par la fabrication de pièces de cycles – et la proximité du consommateur sont des éléments essentiels de cette transition", souligne Erhard Büchel, président de la CONEBI.

"En 2021, nous sommes fiers de la surperformance de la France par rapport à la moyenne européenne tant au niveau de la production nationale de cycles que de la croissance des ventes de vélos neufs, notamment tirée par l’essor du vélo à assistance électrique. Très attractive par son potentiel de croissance future, la France sera au centre de l’Europe pour la prochaine décennie" ajoute Jérôme Valentin, vice-président de l’UNION sport & cycle.

En effet, l'an passé, 2,8 millions de vélos ont été vendus en France, soit une progression de 4% en volume et de 15% en valeur à 3,4 milliards d'euros.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business