BFM Business

Grâce à un tunnel d'air, cette moto électrique espère dépasser les 400 km/h

La WMC250EV de White Motorcycle effectuera ses essais en Bolivie en 2022. Son but: dépasser les 400 km/h

La WMC250EV de White Motorcycle effectuera ses essais en Bolivie en 2022. Son but: dépasser les 400 km/h - White Motorcycle

Conçu et piloté par le britannique Robert White, la WMC250EV est conçue autour d'un tunnel qui aspire l'air à la manière d'une Formule 1. Les essais auront lieu en 2022 en Bolivie.

402 km/h sur deux roues. C'est le pari du constructeur britannique White Motorcycle Concepts avec la WMC250EV, une moto électrique hyper véloce. Cette performance ne repose pas sur un moteur surpuissant. Le bolide affiche une puissance de 100 kW, soit 134 chevaux.

Le V'Air, un tunnel d'air inspiré de la Formule 1
Le V'Air, un tunnel d'air inspiré de la Formule 1 © White Motorcycle

Tout repose sur une conception aérodynamique inédite imaginée par Robert White, patron de la startup, mais aussi pilote d'essai de la WMC250EV. Au lieu de créer un carénage fuselé, ce qui se fait traditionnellement pour réaliser des records, l'engin est traversée par un tunnel, le V'Air, qui réduit de 69% la résistance à l'air. Ce dispositif lui assure en plus une stabilité étonnante à haute vitesse.

Cette moto électrique est traversée par un tunnel d'air qui lui permet d'atteindre 400 km/h
Cette moto électrique est traversée par un tunnel d'air qui lui permet d'atteindre 400 km/h © White Motorcycle

Quatre moteurs électriques et huit batteries

Pour atteindre les 400 km/h, la moto britannique s'appuie aussi sur quatre moteurs électriques installés sur chaque roue. Ils sont alimentés par huit batteries disposées le plus bas possible pour améliorer le centre de gravité de la machine. Les premiers essais sur piste auront lieu l'an prochain en Bolivie.

Si Robert White atteint son objectif, il ravira la première place sur le podium de la moto électrique la plus rapide du monde à Max Biaggi. Le champion du monde de GP a décroché 11 records du monde de vitesse sur la moto électrique de Voxan en novembre dernier. En version carénée sur un mile (1,6 kilomètre) départ lancé, le compteur GPS de la Wattman est monté à 408km/h sur un mile (1,6 kilomètre), mais la FIM (Fédération Internationale Motocycliste) n'a retenu que 366,94km/h en faisant une moyenne sur un aller-retour de deux fois un mile.

Au-delà de la performance de vélocité, la WMC250EV sera - si elle atteint son but -, une performance technologique qui pourrait inspirer d'autres secteurs de la mobilité. Pour atteindre son record, la Wattman de Voxan est dotée d'un moteur d'une puissance de 270 kW (367 chevaux) soit plus de deux fois plus puissant que celui de la startup britannique.

Pascal Samama
https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco